Menu

Astral Chain – Créativité déchaînée

TEST – Vous êtes un jeune flic qui vit dans un avenir sombre, où des créatures étranges et redoutables, les Chimaeras, menacent le destin de l’humanité. Outre votre frère, vous avez d’étranges «compagnons», appelés «légions»: «apprivoisés» et des chimères enchaînées vous aident au combat et à vos enquêtes. Le jeu d’action-RPG PlatinumGames est un must absolu, non seulement le meilleur jeu de la société, mais également le meilleur jeu pour le commutateur et un simple adversaire du jeu de l’année. Nous allons expliquer pourquoi…

 

Dans l’Ark, une ville multiculturelle dans un avenir proche, un désastre se produit lorsque des portes vers une autre dimension apparaissent soudainement! Des créatures dangereuses commencent à émerger, attaquant les gens et polluant la terre, et les forces de police normales sont incapables de leur faire concurrence. Pour faire face à ces menaces, une toute nouvelle unité de police spéciale est connue sous le nom de Neuron …

Dans la séquence d’ouverture du jeu, vous pouvez choisir entre deux personnages jouables – un homme et une femme – dans votre aventure. Le personnage que vous ne choisissez pas apparaît également en tant que jumeau plus jeune et membre de Neuron. Afin de résister aux créatures, l’humanité a mis au point une arme spéciale: la Légion , qui agit en tant que partenaire et vous aide de toutes les manières possibles: dans vos enquêtes et vos combats acharnés.

Gameplay varié

Bien que le système de combat soit le pilier incontesté des PlatinumGames, laissez-moi d’abord vous parler de tout le reste. Récemment, je vous ai dit qu’Astral Chain avait une équipe de production qui avait travaillé en grande partie dans Nier Automata. Gardez cela à l’esprit car vous verrez de nombreux parallèles, non seulement dans des domaines tels que l’interface (très similaire), mais également dans la conception de scénarios et même dans le type de missions à effectuer.

Le jeu est divisé en plusieurs chapitres et il ne s’agit pas d’une succession d’affrontements sans plus. Entre les deux , il y a toujours une partie de l’exploration, de la recherche, des plates-formes et même de l’énigme. La variété est la clé d’un jeu vidéo qui, juste au moment où j’ai commencé à remarquer qu’il devenait monotone, a immédiatement modifié le registre pour proposer quelque chose de différent. Ce pourrait être une poursuite au milieu de la rue, des parties importantes d’infiltration et même une autre phase de moto.

La meilleure chose à faire est qu’aucun de ces composants ne s’est senti forcé ou de mauvaise qualité. Il est évident que Platinum brille le plus dans ses combats, mais j’étais heureux de constater que tout était incorporé dans la signification, non seulement pour des raisons de jeu, mais aussi pour respecter le fil des événements narratifs. Je ne peux que me féliciter de l’approche car il n’est pas facile de faire cette combinaison et tout se passe bien. L’équilibre entre les différentes parties est excellent, avec des sections indispensables pour suivre l’intrigue … et d’autres plus accessoires, conçues pour ceux qui veulent exploiter le titre au maximum.

Les portails

Probablement, le plus important de la structure sont les portails qui nous amène à une autre dimension, le plan astral, où les chimères, qui ravagent viennent de notre monde Ces pièces sont composées d’une , proportion de combats, mais ils ont aussi mettez un accent particulier sur deux des choses que j’aimais le plus à propos de Astral Chain. L’un est les défis de la plate-forme. Bien que, paradoxalement, notre personnage ne puisse pas sauter, il peut être piloté par des chaînes pour surmonter toutes sortes de falaises, avec des plates-formes mobiles de plus en plus complexes au fil de l’aventure. L’autre élément à souligner sont les énigmes. Ne vous attendez pas à quelque chose de trop élaboré, mais suffisant pour vous faire penser à l’occasion.

Chaque chapitre peut contenir un ou plusieurs de ces portails, en plus de parties de recherche, qui sont érigées comme une autre clé du jeu vidéo. Parfois, il nous sera demandé de nous rendre sur les lieux du crime. À ce moment-là, nous devons activer le dispositif IRIS (qui imite le point de vue de Assassin’s Creed ) pour rechercher toutes sortes d’indices et remplir une sorte de questionnaire qu’un autre policier demandez nous. Cela introduit une variante plus narrative et réfléchie – en plus du calme – qui propose un changement de rythme agréable.

Exploration

Une autre partie importante de la structure réside dans l’exploration. Astral Chain n’est pas un monde ouvert, mais une série de lieux que nous visitons en fonction du chapitre dans lequel nous nous trouvons. La chose intéressante est que ces scénarios ont beaucoup de choses à faire. Nous pouvons nous consacrer à la collecte de la matière rouge, à la libération des citoyens rouges, à l’achat dans des distributeurs automatiques, au dialogue pour recueillir des informations et même à la recherche de missions facultatives, qui pourraient servir à éliminer un groupe de criminels, à retrouver des personnes disparues ou à sauver des chatons (comme vous l’avez déjà fait). lis). Ce que je vais vous dire est très important: n’allez pas vite et arrêtez tout ce que vous voulez. Le jeu vous est reconnaissant de prendre votre temps et de ne pas accélérer le rythme; il y a trop à faire.

Enfin, une partie de l’action se situe à la base de Neuron, l’unité de police que nous représentons. Il a plusieurs étages et beaucoup de pièces. Il existe une base de données où vous pouvez consulter des profils de personnage, un vestiaire pour modifier notre apparence, un gymnase où vous pouvez pratiquer des techniques de combat, une infirmerie pour obtenir les premiers secours qui nous mènera aux missions … et ainsi de suite. Nous avons assez de secrets, et je vous recommande de voir l’un des plus sympathiques, allez aux toilettes (WC). L’ humour eschatologique japonais ne manque pas.

Ainsi, en combinant tout: combats, portails, enquêtes, base de police et une bonne dose d’exploration dans chacune des parties, on obtient ce qu’est Astral Chain. Il a plus de variété que Bayonetta et a une profondeur plus combative que Nier Automata. En ce sens, je l’ai vu comme un élément intermédiaire qui fait ressortir le meilleur de chacun de ces jeux vidéo. PlatinumGames a peut-être créé son travail le plus varié et le plus complet, ainsi que courageux et innovant, fruit de l’expérience accumulée depuis sa fondation en 2007.

Facile à jouer, difficile à maîtriser

Le combat est le pilier central du jeu et distille l’aura de PlatinumGames dans chaque action que vous prenez. La réponse est formidable et il a cet effet Kamiya que vous ne devriez pas attendre qu’une animation éclatante se termine pour esquiver. Ce sont des éléments invisibles pour l’utilisateur mais, à long terme, ils forment une expérience de combat très satisfaisante , qui va de moins en plus. Je me suis senti très maladroit au début du jeu, mais quelques heures plus tard, j’étais déjà en train d’enchaîner des combos incroyables et d’apprendre de nouvelles choses en passant de chapitres.

Ces décharges d’adrénaline sont la clé des jeux d’action Platinum, et elles sont très présentes ici. La raison pour laquelle nous l’avons encore une fois est que Bayonetta a réussi à combiner avec précision les attaques et les esquives. Il n’y a pas de temps de sorcier, mais un petit ralentissement qui vous prépare à riposter. Nous avons également des armes, que nous pouvons alterner avec notre bâton de police pour le combat de mêlée le plus brutal.

Ceci dit, cela semble être un système de combat très conventionnel, mais la particularité d’Astral Chain est dans les légions, des chimères adaptées et mises à notre service. La chose intéressante est qu’ils nous aident pendant les combats, en agissant de manière autonome, bien que vous puissiez aussi les contrôler manuellement. Il existe une bonne variété de techniques à apprendre. Nous pouvons entourer les ennemis de la chaîne, les attraper et entreprendre un combo dévastateur. Nous pouvons également nous propulser vers les ennemis ou même créer une ligne droite comme un piège qui arrête les chimères spécialisées dans la réalisation de poussées à toute vitesse.

Chaque ennemi du jeu (ils sont peu nombreux) a un certain modèle d’attaque et il y a toujours une légion qui s’adapte à ses faiblesses. Par exemple, les ennemis aériens succomberont à la légion de flèches et ceux qui sont protégés par un champ de force la perdront lorsque la légion des bras leur lancera un énorme rocher. Au total, nous allons débloquer cinq légions au cours de la campagne, chacune avec ses capacités spéciales. La légion d’épée peut couper les liens entre Chim une ères qui protègent les uns les autres, et la légion bête nous permet de fusionner avec elle pour frapper coups de poing choquantes.

Il y a beaucoup de façons de faire face aux ennemis, mais peu optimales, et c’est ce que les meilleurs joueurs finiront par comprendre, ceux qui consacrent des heures et des heures à déchiffrer tout ce que ce jeu vidéo offre au niveau combatif, ce qui est très . C’est pourquoi j’ai été rendu; car en dehors de tout ce qui est mentionné, les réflexes sont récompensés. Je ne veux pas seulement savoir quand il faut esquiver ou attaquer, mais aussi quand, au cours d’une combo, un éclair de lumière apparaît pour vous inviter à appuyer sur la gâchette ZL. Si vous le faites bien, vous continuez un combo … et si vous le faites bien à nouveau, vous le prolongez un peu plus longtemps.

La satisfaction de chaîner les attaques les unes après les autres et de voir comment un nuage de sons et d’effets visuels vous accompagne dans votre succès constitue le meilleur de Astral Chain. Ce sentiment de danser au rythme de votre canne, de votre arme et de votre légion ne peut pas être expliqué avec des mots: vous devez en faire l’expérience. Parfois, la danse est interrompue par une caméra quelque peu erratique , qui se comporte particulièrement mal dans les espaces clos. Cependant, ce n’est pas quelque chose qui gâche l’expérience. Une expérience qui montre que lorsque tout se passe bien et que vous considérez l’évaluation S + comme un clin d’œil à votre performance, vous comprenez qu’il est très important que vous surmontiez les défis proposés, mais plus encore que vous cherchiez. C’est un jeu fait pour que, avec la pratique, vous puissiez faire une exposition authentique.

Et cela au début je n’ai pas compris; Les premières mesures de l’aventure sont lentes, en partie parce que tous les tutoriels sont présentés soudainement. Peut-être que Platinum aurait pu mieux calculer la quantité d’informations affichée. Cependant, le jeu est un peu complexe dans son style. C’était quelque chose de nécessaire et, en outre, ma patience a été grandement récompensée. En fait, je suis revenu une fois au camp d’entraînement pour pratiquer ces techniques auxquelles je n’avais pas fait très attention. J’ai appris à bien utiliser les légions, à attaquer les ennemis à l’arrière pour leur causer plus de dégâts. J’ai tellement manqué que dans les phases finales du jeu, je sentais toujours que je n’avais pas bien compris tout ce que je pouvais faire.

Je pense qu’il n’est pas nécessaire d’en dire plus. Soulignez simplement qu’il existe de nombreuses possibilités, avec des boss finaux gigantesques à vaincre et qui vous feront mettre tous vos sens en action. Il faut faire bon usage des légions, gérer leur temps de recharge, apprendre à savoir quand esquiver et attaquer, utiliser les objets avec la tête pendant la mêlée (il y a même des drones!) Et finalement avoir de la patience, mais aussi beaucoup nerveux, pour tirer parti d’un système de combat tout simplement exemplaire , le meilleur que j’ai vu non seulement aux Jeux de platine, mais en général au travail de Hideki Kamiya . Son rôle de superviseur a sûrement été axé sur les batailles. Son esprit est ici.

Peu de chances de jouer à Astral Chain une seule fois

Astral Chain est un de ces jeux qui serait dommage de partir dans un premier jeu car c’est précisément quand cela devient plus intéressant lorsque vous avez commencé à le maîtriser. Il a été une clé dans PlatinumGames jeux et il est là encore. En outre, il est fortement incité à compléter les missions: déverrouiller le Pt. Extrême difficulté. Déjà dans la difficulté normale , c’est un défi de surmonter l’aventure, en particulier dans sa dernière ligne droite, pour que vous puissiez imaginer de quoi il s’agit.

Vient ensuite la question de savoir si vous souhaitez obtenir la note S + dans toutes les missions. C’est une tâche titanesque que j’avance, car elle valorise non seulement votre action combative, mais également les parties dans lesquelles il est nécessaire de rassembler tous les éléments. la matière rouge dispersée par les scénarios (ce qui est beaucoup, et certains sont assez cachés). En outre, il y a un total de 185 réalisations à débloquer, allant de choses aussi simples que de surmonter différentes missions à des choses aussi spécifiques que de libérer certaines améliorations de notre légion.

Dans la mesure où nous le sommes, une autre partie cruciale du jeu consiste à améliorer nos légions grâce à un arbre de progression assez étendu. Cela nécessite des codes génétiques que nous ajoutons à notre compteur lorsque nous jouons, en plus de la matière spécifique et rare (quelque chose de plus difficile à obtenir). Cela nous oblige à jouer de plus en plus. Après un premier tour, certaines de mes légions étaient encore loin de montrer tout leur potentiel, ce qui peut vous donner une idée de la quantité de jeu existant. Vous pouvez même équiper différentes techniques et compétences, avec des effets allant de la régénération de votre santé à la potentialisation de l’attaque critique.

Vous allez dire que j’exagère si je vous dis qu’il est difficile de tout dire sur Astral Chain, mais c’est le cas. Ce n’est pas un RPG, mais il a beaucoup d’éléments hérités de ce genre. Par exemple, la tâche de rassembler des matériaux est importante. Les scénarios en sont remplis et nous pouvons les recycler pour voir comment notre compte courant grandit en chiffres. Pour cette raison , les décors regorgent également de distributeurs automatiques (une autre caractéristique de la culture japonaise) qui facilitent l’acquisition de toutes sortes d’objets, dont certains avec des propriétés uniques qui nous aideront dans les combats les plus compliqués.

Tous ces éléments donnent lieu à un écosystème jouable dans lequel les mécanismes s’entremêlent et prennent tout leur sens. Chaque chapitre du jeu contient des missions rouges (plus de récits), mais aussi des missions bleues (plus d’accessoires) que vous quitterez sans vous en assurer. C’est une autre bonne raison de revenir et de tout compléter à cent pour cent. Eh bien … maintenant la question que vous vous posiez: combien tout ce que je vous dis de donner? Un premier jeu prend entre 18 et 20 heures, ce qui est déjà un chiffre très important, surtout si l’on parle de jeu vidéo d’action. Le chiffre peut être facilement doublé si vous effectuez un deuxième tour, en cherchant tous les secrets du jeu.

Mode coopératif

Ensuite, vous devez garder à l’esprit que le jeu prend en charge la coopération presque du début à la fin (il faut environ une heure avant de pouvoir l’activer). Cela signifie que deux utilisateurs peuvent unir leurs forces pour diriger chacun l’un vers le personnage principal et l’autre vers sa légion. Ceci est en ligne avec l’approche narrative du jeu puisque d’une manière ou d’une autre ces deux êtres sont synchronisés. Autrement dit, pour tirer le meilleur parti de cette modalité, nous devons communiquer activement avec l’autre joueur – la synchronisation – afin de développer toutes sortes de combos. Une expérience différente, mais addictive et qui est là pour ceux qui veulent en profiter, ce qui est apprécié.

Compte tenu des différentes manières de jouer, y compris la coop et d’autres éléments tels que le mode photo, il est certes difficile de calculer le nombre d’heures que vous passerez dans Astral Chain, mais il est clair que le titre a été conçu pour durer non seulement jours mais plusieurs semaines si vous êtes un utilisateur complet. Les scénarios contiennent de nombreux trésors cachés et l’utilisation de légions différentes permet d’accéder à certains détours. C’est sans aucun doute l’un de ces jeux qui valent ce qu’ils coûtent et qui sont réalisés avec le maximum de dévouement possible envers les joueurs. Pour ces raisons, il n’est pas difficile pour moi d’affirmer que c’est également l’un des jeux les plus complets et jouables dans notre catalogue de PlatinumGames.

Choisissez votre frère

Je n’ai pas encore parlé de l’intrigue, et je ne vais pas le faire beaucoup. Les raisons: il vaut mieux que vous le découvriez vous-même. Ce que vous devez savoir, c’est que le jeu nous permet de choisir entre deux jumeaux – garçon ou fille – au début du jeu pour représenter la police de Neuron, une unité créée pour lutter contre les chimères qui ravagent la région de l’Arche.

Je vous laisse le reste, car il ya des rebondissements importants, ainsi que des problèmes que l’on ne voit généralement pas dans les jeux Nintendo, avec la drogue et une quantité considérable de violence. Pour plus de signes, le monde en apocalypse qui est manipulé et certains éléments narratifs me rappelaient le classique Neon Genesis Evangelion, bien qu’il soit juste de dire que PlatinumGames a mis suffisamment d’éléments sur la table pour se distancer et obtenir sa propre essence, même malgré cela, parfois, tout ce qui se passe donne l’impression que nous l’avions déjà vu ailleurs.

L’ un des éléments les plus travaillés vient des protagonistes et des méchants, qui sont charismatiques, grâce tot il travaille de Masakazu manga-maker Katsura ( Zetman ), avec des dessins d’ennemis qui sont imposants, et dans de nombreux cas , même diaboliques, qui semblent être apporté de l’enfer lui-même. Il existe des réminiscences de Nier Automata et même de Bayonetta , avec cette dichotomie ange-démon qu’il a également été question de saisir d’une manière différente, mais tout aussi mémorable. Les dessins sont spectaculaires.

La manière de le représenter à l’écran est également remarquable. Les modélistes et les animateurs ont accompli un travail remarquable en faisant un grand usage des couleurs et du système d’éclairage. Tout distille un air futuriste, mais en même temps décadent; peut-être quelque chose de sombre aussi. Cela se traduit par une interface qui n’a pas seulement présen t à des fins visuelles mais aussi jouables: le mode IRIS permet de distinguer les éléments clés de la scène quand ils ne peuvent pas être vus à l’oeil nu.

Mais si je dois garder quelque chose, c’est avec les effets visuels qui nous accompagnent pendant que nous nous battons. Ce sont ceux qui font la différence et ceux qui nous mettent pleinement en action. Tout est accompagné de performances techniques exceptionnelles en mode TV et en mode portable. Il n’y a rien à reprocher ici: cela semble spectaculaire des deux côtés, sans avoir subi un ralentissement notable après tout le temps que j’ai passé. Bonne optimisation avec des voix à choisir entre l’anglais et le japonais, également avec des interprétations plus que remarquables.

Un autre aspect qui m’a surpris est que dans le menu de pause, nous pouvons sélectionner des options indépendantes pour le mode portable et le mode TV, telles que la luminosité de l’écran, la vitesse de la caméra, la sélection entre quatre types de commandes, ainsi qu’une personnalisation très complète des éléments affichés. dans l’interface (même la couleur de celui-ci). Peu de choses me sont proposées pour améliorer cela, et c’est qu’au niveau de détail on ajoute une bande-son qui peut devenir épique, avec beaucoup de rythmes, de Satoshi Igarashi.

Il n’y a aucun doute: PlatinumGames a tout donné, et si vous aviez le moindre doute qu’il s’agirait d’un jeu de tas dans son catalogue … rien de tout cela. Astral Chain ouvre une nouvelle voie au sein de la société japonaise, en l’occurrence la propriété intellectuelle de Nintendo, qui aboutit à l’établissement d’une nouvelle propriété intellectuelle. Il est un jeu très complet, très varié, avec combatif Frenet ic isme , mais qui sait aussi comment se déplacer dans des domaines tels que l’ exploration. Le tout avec beaucoup de qualité, l’essence japonaise et le point de distinction que cette étude apporte toujours à ses créations.

Astral Chain est la consécration de toute l’expérience accumulée par PlatinumGames, non seulement du côté combatif de ses productions, mais également dans d’autres domaines moins traités, tels que l’exploration. Le résultat est un jeu vidéo vertigineux dans le jeu et dans la variété, avec une campagne très longue, une jouabilité très élevée , des éléments de progression très puissants et une qualité audiovisuelle tirant pleinement parti de Nintendo Switch. Une exclusivité qui vaut son pesant d’or, ou plutôt en platine, ce métal qui ne perd jamais sa convoitise re , comme les développeurs Platinum nous ont montré cette fois -ci .

-BadSector-

Bonjour, supportez s’il vous plaît notre page theGeek.site sur Patreon, afin que nous puissions continuer à vous écrire les dernières nouvelles et critiques de jeux, de films et de technologies en tant que magazine indépendant.
Become a Patron!

Pro:

+ Système de combat profond, varié et difficile à haut niveau de difficulté
+ Grande variété d’expériences: exploration, recherche, infiltration, conduite avec légion ajoutée …
+ Terrain bien construit , adulte et intéressant, avec plusieurs rebondissements de script

Contre :

– La caméra peut être erratique pendant les combats
– Le personnage principal ne parle pas
– Pas de nouveau jeu plus


Éditeur: Nintendo

Développeur: PlatinumGames

Genres: Action-aventure, hack et slash

Publication: 30 août 2019

TEST - Vous êtes un jeune flic qui vit dans un avenir sombre, où des créatures étranges et redoutables, les Chimaeras, menacent le destin de l’humanité. Outre votre frère, vous avez d’étranges «compagnons», appelés «légions»: «apprivoisés» et des chimères enchaînées vous aident au combat et à vos enquêtes. Le jeu d'action-RPG PlatinumGames est un must absolu, non seulement le meilleur jeu de la société, mais également le meilleur jeu pour le commutateur et un simple adversaire du jeu de l'année. Nous allons expliquer pourquoi…   Dans l’Ark, une ville multiculturelle dans un avenir proche, un désastre se produit lorsque des portes vers une autre dimension apparaissent…
Astral Chain est la consécration de toute l'expérience accumulée par Platinum Games, non seulement du côté combatif de ses productions, mais également dans d'autres domaines moins traités, tels que l'exploration. Le résultat est un jeu vidéo vertigineux dans le jeu et dans la variété, avec une campagne très longue, une jouabilité très élevée , des éléments de progression très puissants et une qualité audiovisuelle tirant pleinement parti de Nintendo Switch. Une exclusivité qui vaut son pesant d'or, ou plutôt en platine, ce métal qui ne perd jamais sa convoitise re , comme les développeurs Platinum nous ont montré cette fois -ci .

Astral Chain

Jouabilité - 9.6
Graphisme - 9.7
Histoire - 9.2
Musique / audio - 9.8
Ambience - 9.8

9.6

CHEF-D'OEUVRE

Astral Chain est la consécration de toute l'expérience accumulée par Platinum Games, non seulement du côté combatif de ses productions, mais également dans d'autres domaines moins traités, tels que l'exploration. Le résultat est un jeu vidéo vertigineux dans le jeu et dans la variété, avec une campagne très longue, une jouabilité très élevée , des éléments de progression très puissants et une qualité audiovisuelle tirant pleinement parti de Nintendo Switch. Une exclusivité qui vaut son pesant d'or, ou plutôt en platine, ce métal qui ne perd jamais sa convoitise re , comme les développeurs Platinum nous ont montré cette fois -ci .

User Rating: Be the first one !

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

COSPLAY DU JOUR: The Mandalorian