Menu

Combien de temps durera la pénurie de puces ? Le PDG d’Intel est plutôt pessimiste…

TECH ACTUS – Le PDG d’Intel, Pat Gelsinger, s’attend à ce que la crise mondiale des semi-conducteurs dure plus longtemps que prévu initialement en raison des défaillances de la chaîne d’approvisionnement.

 

 

Il y a une pénurie mondiale de circuits intégrés depuis le début de l’épidémie de COVID-19 en 2020. Des entreprises telles qu’Intel n’ont pas été en mesure de maintenir leur production pendant la crise qui touche 169 industries. Son impact sur l’industrie des jeux vidéo, toujours en cours, a entraîné une forte hausse du prix des cartes graphiques et une baisse des ventes des consoles de nouvelle génération, PlayStation 5 et Xbox Series X.

Si des entreprises comme Intel continuent d’ouvrir de nouvelles lignes de production pour répondre à la demande croissante, cette solution ne portera ses fruits qu’à long terme. En attendant, la crise mondiale des puces est exacerbée par des facteurs externes tels que la récente flambée du prix du néon, le gaz noble utilisé dans la fabrication des puces pour les lasers.

Le prix du marché du néon a été multiplié par six entre décembre 2021 et mars 2022 en raison de l’escalade des tensions politiques en Ukraine.

Dans cette optique, le PDG d’Intel, Pat Gelsinger, a déclaré lors d’une récente interview avec CNBC que la pénurie mondiale de puces pourrait durer quelques années de plus, car l’indisponibilité des équipements de fabrication essentiels a prolongé la prévision initiale de Gelsinger de 2023. Il a ajouté que, bien que les puces d’Intel soient sur le point de répondre à la demande, la pénurie mondiale de semi-conducteurs devrait désormais s’étendre jusqu’en 2024 au moins.

La pénurie mondiale de semi-conducteurs devrait désormais durer au moins jusqu’en 2024.

L’impact de l’invasion de l’Ukraine par la Russie sur l’approvisionnement mondial en néon ne peut être sous-estimé, étant donné que l’Ukraine produit environ 50 % de l’approvisionnement mondial en néon en tant que sous-produit de l’industrie sidérurgique russe. En outre, l’Ukraine est responsable de 90 % du néon de qualité semi-conducteur utilisé aux États-Unis. Bien que les entreprises aient essayé de trouver d’autres sources de néon par l’intermédiaire des producteurs chinois de gaz noble, l’augmentation de la production de néon prendra plusieurs mois.

Dans l’intervalle, les consommateurs comme les fabricants devront continuer à naviguer dans un paysage instable de prix de détail artificiellement gonflés et de nombreux problèmes de chaîne d’approvisionnement qui font que des entreprises comme Nintendo produisent beaucoup moins de leurs consoles Switch que prévu initialement.

En mai dernier déjà, IBM prévoyait que la pénurie de semi-conducteurs durerait jusqu’en 2023 ou 2024.

Pat Gelsinger n’est guère la seule voix à faire des prédictions sceptiques sur la crise mondiale des puces, puisque IBM a déclaré en mai dernier que la pénurie de semi-conducteurs durerait jusqu’en 2023 ou 2024. Pat Gelsinger conclut que les événements récents, entre l’arrêt de la chaîne d’approvisionnement de Shanghai et la guerre en Ukraine, ont montré plus que jamais que le monde a besoin d’une industrie des semi-conducteurs plus flexible et géographiquement équilibrée.

Source : GameOverLA

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.