Menu

Ratchet & Clank (2016) – Pixar dans un jeu vidéo [PS Plus]

TEST – Sony a décidé de refaire le premier Ratchet & Clank : cependant le jeu est plus un réamorcé qu’un remake et contrairement à plusieurs remixes, c’est quelque chose de beaucoup plus qu’un retouche simple HD. Au lieu de cela, les Jeux d’Insomniaque ont décidé de modeler certaines des meilleures caractéristiques de la franchise. Avec le Ratchet & Clank en arrière dans l’action, nous nous devons demandons, s’il vaut la peine de plonger dans aux aventures de ce duo ?

 

Commençons en disant que l’histoire dans ce remake est un peu plus pour les gosses. Ratchet est plus charmant et moins égoïste dans cette version et ils s’entendent assez bien avec Clank. Aussi, le capitaine Qwark a un rôle plus important (il est aussi celui, qui relate les événements) et quelques autres caractères sont nouveaux par apport aux jeux originaux comme docteur Nefarious par exemple. Il y énormément d’idées, des caractères, des emplacements et des armes spécifiques dans ce jeu.

The trailer gives us a brief recap on the origins of the duo, showing how Ratchet and Clank met, while keeping that classic style in action quite nicely.

Expérience cinématographique

L’histoire est une épopée énorme de SF que personnellement j’ai manquée depuis longtemps des jeux vidéo de nouvelle génération. Il ressemble à un film, même avec tous les éléments de jeu, tandis qu’il n’y a pas de longues cinématiques, le jeu entier est structuré de telle façon qu’il semble être un film long de dix heures.

La majorité des blagues est excellente ; les milieux sont amusants et intéressants, et le combat contre les ennemis farfelus est vraiment excitant. J’ai peur, qu’il y aura plein de Quick Time Events dans le jeu, comme c’est la coutume ces dernier temps, mais heureusement il n’y en avait pas dans ce jeu. Le seul problème que j’ai eu avec l’histoire est qu’il est trop lié au film, qui finit par atténuer quelques motivations de caractère et des scènes comparé aux jeux originaux. Tout de même c’est une histoire amusante à et j’espère que nous recevrons une suite en 2017.

Most of the jokes are great; the locations are fun and interesting, plus the enemies are exciting to deal with.

Destruction et plates-formes

Le jeu est un jeu d’aventure d’action et d’aventure avec quelques énigmes çà et là (rien de trop complexe) et il mélange ces sections très bien assez pour être amusant. Le combat est perfectionné et nous avons aussi la possibilité de nous niveler et acquérir de l’expérience (tant pour nous-mêmes que pour nos armes à feu). Quant aux armes à feu, ce ne sont pas les armes habituelles auxquelles nous pourrions être habitués dans des jeux TPS. Nous avons une grenade qui est une boule à facettes qui fait danse chaque ennemie comme dans les années 70 et il y a le Pixelizer, qui fait de tous les ennemis un elfe en 2D. Nous avons aussi notre lance-roquettes standard et la serrure sur le lance-missiles, plus une arme à feu qui montre des scies circulaires. Les armes sont créatives et si vous les améliorez correctement, ils peuvent causer des vrais dégâts.

Le combat n’est pas la seule partie du jeu, car il y a des éléments d’énigme avec Ratchet et Clank aussi. Ratchet doit utiliser son transgresseur pour ouvrir des portes et des passages secrets en réalignant des lasers. Certaines des énigmes peuvent être difficiles aussi.

Il y aussi des levels fun, ou doit voler avec un jetpack, et nous devons aussi prendre part dans des sections de combat de véhicule. Tout ces élémenets fournissent beaucoup d’amusement et de variété qui n’etait pas trop fréquent avec les titres de 2016.

Most of the jokes are great; the locations are fun and interesting, plus the enemies are exciting to deal with.

Mission accomplie

Pari réussi pour Insomniac, qui réussit à conjuguer son envie de remonter dans le temps et celle de toucher un public plus jeune. Cet objectif ne laisse finalement que peu de traces sur le jeu complet, qui remet au goût du jour un genre tombé dans l’oubli, sans pour autant dénigrer tout ce qui en faisait la force.

Sur la dizaine d’heures nécessaires pour boucler l’aventure, on ne s’ennuie jamais, entre les vannes bien senties, la diversité des situations et les nombreux moments où l’on va ramasser sa mâchoire. Ratchet & Clank semble être le chaînon manquant entre le film d’animation et le jeu vidéo, son moteur graphique le plaçant d’emblée comme l’un des candidats sérieux pour être l’une des claques graphiques de l’année.

Avec son histoire classique néanmoins servie par un casting de qualité et des dialogues qui fusent, on retrouve avec plaisir le studio californien au meilleur de sa forme. Si vous avez déjà des enfants que vous cherchez à faire marcher dans vos pas, vous pouvez sans réfléchir les accompagner à la découverte d’un jeu qui fera surtout plaisir aux grands gamins que nous sommes restés.

-Dante-

 

Pro:

+ Tellement beau
+ Le retour d’un genre
+ La sélection des armes

[/ezcol_1half]

Contre:

– Certaines phases avec Clank
– Des incohérences transmédia
– On en voudrait plus


Éditeur: Sony Interactive Entertainment

Developpeur: Insomniac Games

Genre: TPS, jeu de platforme

Date de sortie: le 15 avril 2016

TEST - Sony a décidé de refaire le premier Ratchet & Clank : cependant le jeu est plus un réamorcé qu'un remake et contrairement à plusieurs remixes, c’est quelque chose de beaucoup plus qu’un retouche simple HD. Au lieu de cela, les Jeux d'Insomniaque ont décidé de modeler certaines des meilleures caractéristiques de la franchise. Avec le Ratchet & Clank en arrière dans l'action, nous nous devons demandons, s’il vaut la peine de plonger dans aux aventures de ce duo ?   Commençons en disant que l'histoire dans ce remake est un peu plus pour les gosses. Ratchet est plus charmant et…
Une surprise a frappé pour 2016, ce qui a été pensé pour être un mauvais argent finit au lieu de cela par être un des jeux supérieurs de 2016 à mon avis. Il pourrait revitilize le genre platforming. Laissez-nous espérer juste qu'il vend assez de copies pour faire ainsi.

Ratchet & Clank (2016)

Jouabilité - 9.1
Graphismes - 9.4
Histoire - 7.9
Musique / Audio - 9.1
Ambiance - 9.5

9

CHEF D’OEUVRE

Une surprise a frappé pour 2016, ce qui a été pensé pour être un mauvais argent finit au lieu de cela par être un des jeux supérieurs de 2016 à mon avis. Il pourrait revitilize le genre platforming. Laissez-nous espérer juste qu'il vend assez de copies pour faire ainsi.

User Rating: Be the first one !

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

COSPLAY DU JOUR: Ghost of Tsushima