Menu

CD Projekt RED : l’Unreal Engine 5 facilite les tests multiplateformes ! [VIDÉO]

Avec CD Projekt RED (en abrégé CDPR) laissant derrière lui sa technologie propriétaire (REDengine), ils pourront tester les projets Cyberpunk et The Witcher sur toutes les plateformes cibles dès le premier jour, ainsi que leur nouvelle adresse IP, Hadar.

 

Il est maintenant officiel qu’une nouvelle trilogie The Witcher, deux autres spin-offs d’autres studios, une suite Cyberpunk 2077 et une nouvelle IP sont en préparation de l’équipe polonaise (avec autant d’annonces : comment tiendront-ils leur promesse de ne plus craquer ?). Ils ont également publié une nouvelle vidéo promettant qu’ils utiliseront de nouvelles pratiques d’ingénierie pour développer de nouveaux jeux. Tous les futurs jeux CDPR devraient avoir des systèmes de base en place dès le début pour les expérimenter et les améliorer. Avec le passage à l’Unreal Engine 5, les performances seront également testées sur PC et consoles (ou toutes les plateformes cibles) dès le départ car il est devenu clair lors de la sortie de Cyberpunk 2077 que cela n’avait pas été fait auparavant…

” Un exemple de [bonnes pratiques d’ingénierie] est la “règle du jeu qui fonctionne toujours”, que nous suivons. Elle nous permet d’itérer et de traiter divers risques du projet à un stade précoce du développement. […] Construire des fonctionnalités de jeu complètes à partir du Un risque majeur rencontré dans le processus de développement concerne la stabilité et les performances sur toutes les plates-formes cibles. La règle du jeu” s’applique également dans ce contexte. Nous testons la qualité du jeu sur chaque plate-forme dès le départ et ne nous concentrons pas uniquement sur la version PC des développeurs”, déclarent-ils dans la vidéo.

Le CDPR prévoit de lancer un “laboratoire d’utilisabilité”. Les vrais joueurs testeraient en permanence de nouveaux jeux pour s’assurer que tout se passe bien. Le passage à Unreal Engine 5 a également joué un rôle essentiel. Cependant, ils l’affineront avec leurs nouveaux outils pour leur donner une longueur d’avance sur d’autres jeux utilisant la technologie d’Epic Games : “Ce n’est pas parce que nous utilisons Unreal Engine que nous n’investissons plus dans les technologies. Nous devons créer des systèmes pour alimenter nos jeux, ce qui implique d’adapter les composants du moteur pour mieux répondre à nos [ambitions] créatives. Sur la base de notre expérience avec des RPG en monde ouvert à grande échelle et basés sur des histoires […], nous enrichissons UE5 avec des outils permettant la création de contenu de qualité. L’objectif est de s’assurer que ces outils s’adaptent aux spécificités de notre studio et des jeux que nous entendons développer. Un bon exemple est […] les systèmes qui permettent le développement des aspects narratifs, y compris les quêtes. Nous avons de nouvelles idées géniales sur la façon d’améliorer encore plus [nos outils], puis de les exploiter comme notre avantage concurrentiel », ont-ils ajouté.

Ces idées sonnent bien… mais nous ne savons pas encore ce que l’exercice apportera en fin de compte.

Source : WCCFTech

Spread the love

theGeek TV