Menu

Take Two pense que le système de notation ‘contient des anomalies’

Avec des écarts massifs entre certains tests de jeux en termes de notes, le PDG de Take Two s’interroge sur les méthodes de notation.

Une bonne note de la part d’un site célèbre et très fréquenté peut avoir un effet non négligeable sur les ventes d’un. A l’inverse, une critique plus acide peut détourner des acheteurs potentiels, et donc influer durablement sur un titre donné. Une méthode que Strauss Zelnick, PDG de Take Two, avoue ne pas forcément porter dans son coeur au vu de certaines “anomalies” dans les notations, notamment concernant Mafia 3, petit dernier de son studio.

Au niveau des tests et des notes… Disons… Il y a une sorte d’anomalie bizarre, c’est vrai. Les notes sont moins élevées que ce qu’on aurait souhaité mais on a reçu un bon nombre de tests très élogieux et je pense que les testeurs les plus éminents ont vraiment aimé le jeu et reconnu ce qu’on avait fait pour l’histoire, le design, les personnages et l’excitation derrière le jeu qui n’a pas d’égal dans le marché.

Donc je pense que nos compétiteurs et nous sommes bien conscients qu’il y a des anomalies dans le système de notation. Nous les prenons tels qu’ils sont et nous ne cherchons pas à les contester mais nous avons un énorme nombre de tests très favorables et plus important encore : des consommateurs qui aiment le jeu et l’achètent sans hésiter. C’est ainsi que nous sommes vraiment jugés.

De toute évidence, Zelnick n’a pas forcément apprécié les diverses critiques autour de Mafia 3, qui plafonne à des notes moyennes, à l’instar de Metacritic qui lui a accordé un simple 62 sur PC. Pour autant, le public semble avoir trouvé le jeu à son goût avec plus de 4 millions d’exemplaires écoulés la semaine du lancement et des ventes toujours solides.

Il faut rendre à César ce qui lui appartient, et ce César là continue d’enchaîner les records et rien ne saurait l’arrêter.

Nous le savons tous : GTA V a été un énorme succès. A sortie, déjà, il bousculait les règles établies en termes de ventes, de joueurs et de chaînes d’acheteurs impatients devant leur magasin de jeux favori. Il y a quelques jours, à l’occasion de la conférence financière de fin de trimestre de Take-Two, son PDG Strauss Zelnick a profité de l’occasion pour donner un chiffre concernant le nombre d’exemplaires de jeux GTA V expédiés. Et quel nombre.

70 millions. Si cela peut faire rêver bien des éditeurs, il faut néanmoins rappeler que le jeu a réussi à atteindre ce palier astronomique grâce à sa présence sur cinq plateformes différentes: PS4, PS3, Xbox One, Xbox 360 et PC. Un pool de joueurs massif pour un jeu-ogre dont l’appétit n’est jamais rassasié. Avec un Grand Theft Auto Online toujours plus actif années après années et dépassant de loin toutes les prédictions de ses créateurs, il y a fort à parier que GTA V n’en a pas fini de rafler des records.

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

theGeek TV