Menu

Microsoft aurait pu récupérer les licences Marvel !

Le responsable de Marvel Games a révélé que Sony n’était pas la première société contactée par la société Mouse Empire (=Disney) avec les IP de bandes dessinées…

 

Un extrait du livre de Steven L. Kent The Ultimate History of Video Games Vol. 2, publié l’année dernière, a fait surface sur ResetEra forum. Jay Ong, le directeur et vice-président exécutif de Marvel Games, a expliqué qu’ils avaient rompu avec Activision Blizzard pour trouver un meilleur partenaire car la société n’aimait pas la qualité des jeux Spider-Man d’Activision, ils ont donc mutuellement résilié l’accord.

Après la rupture, Activision a demandé à Ong ce qu’il ferait de l’IP après l’avoir récupérée, ce à quoi il a répondu qu’il lui trouverait un meilleur foyer. L’éditeur a répondu en disant “bonne chance pour trouver la licorne”. Xbox et PlayStation ont ensuite été approchés pour un accord exclusif, car Marvel Games n’avait pas d’accord significatif sur la console. Selon Ong, Redmond se concentrait alors sur leur propriété intellectuelle, donc ils n’étaient pas intéressés par la propriété intellectuelle de la bande dessinée… mais Sony l’était !

Ong s’est assis dans une salle de conférence à Burbank en août 2014 avec les responsables tiers de PlayStation, Adam Boyes, présentés dans une publicité percutante sur E3 2013, et John Drake. Il avait un rêve qu’il pensait réalisable : Batman : Arkham était battable. Il voulait au moins un jeu, et peut-être plus, qui augmenterait l’adoption de la plate-forme PlayStation. Sony accepta : il chargea Insomniac Games, alors indépendant mais l’un de ses partenaires les plus importants, de développer Marvel’s Spider-Man, qui s’est vendu à plus de 20 millions d’exemplaires depuis sa sortie à l’automne 2018. Même ses cross-gen (PlayStation 5, PlayStation 4) spin-off, Marvel’s Spider-Man : Miles Morales, vendu à 6,5 millions d’exemplaires. Spider-Man est devenu l’une des adresses IP les plus performantes de Sony aux États-Unis en termes de ventes en dollars.

Sony et Marvel ne se sont pas arrêtés là : Marvel’s Spider-Man 2 pour PlayStation 5, avec Tony Todd dans le rôle de Venom, sortira d’Insomniac Games en 2023. Après cela, le studio travaillera sur Marvel’s Wolverine. Il y a donc une bonne relation entre les deux sociétés, et les deux devraient bénéficier de l’accord… et cela aurait pu marcher pour Phil Spencer et ses équipe.

Source : VGC

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.