Menu

Assassin’s Creed: Valhalla: Ubisoft s’excuse pour la censure au Japon

Les joueurs japonais n’ont pas de sang, ce qui évoque la nécessité de la version Z.

Le nouveau jeu d’Ubisoft est sorti au Japon. Là-bas, il est courant de voir la version de base d’un jeu obtenir un peu de censure afin que le tableau de classification par âge du Japon (appelé CERO – Computer Entertainment Rating Organization) puisse fournir une note pour une version Z, qui est légèrement plus sur le thème des adultes, mais ce n’est pas nécessairement la même version du jeu qui est sortie en Occident. Cependant, le jeu était classé Z par défaut.

Jusqu’à présent, la société française a blâmé CERO pour la censure, mais le comité de classification par âge a riposté en disant qu’il n’avait rien à voir avec la suppression d’une fonctionnalité graphique, ce qui a poussé Ubisoft à présenter des excuses. Kotaku a signalé que le problème a été soulevé lorsque les joueurs japonais ont remarqué un manque de sang, sans aucune option pour le retourner sur.

Était-ce un problème? Ubisoft affirme avoir été obligé de retirer le sang pour obtenir une note au Japon, et ils l’ont fait «en consultation avec l’organisation concernée». Voici la réponse du CERO: «Nous n’avons rien à voir avec cela et que nous n’avons pas été contactés du tout ni reçu de demande de réunion concernant ce problème.» Ainsi, Assassin’s Creed: Valhalla et Ubisoft ont été critiqués, certains joueurs qualifiant le jeu d’arnaque. C’est pourquoi Ubisoft a dû s’excuser.

Le raisonnement de l’entreprise française derrière le sang manquant était «un problème au sein de l’entreprise». On ne peut pas inventer ça. Ubisoft a promis d’enquêter sur le problème et de faire rapport en temps voulu. Alors sur quoi portait ce commentaire de consultation? L’entreprise d’Yves Guillemot a-t-elle menti à ce sujet?

Ils avaient probablement peur qu’Assassin’s Creed: Valhalla n’ait pas été évalué à temps, car le lancement de la nouvelle console au Japon n’était pas des mois après les débuts occidentaux, et ils ne voulaient pas tout risquer. Pourtant, ils se sont foutus dans cette situation: ils ont censuré pour de l’argent.

Source: PSL

Bonjour, supportez s’il vous plaît notre page theGeek.site sur Patreon, afin que nous puissions continuer à vous écrire les dernières nouvelles et critiques de jeux, de films et de technologies en tant que magazine indépendant.
Become a Patron!

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.