Menu

Les nouveaux God Of War et Pokémon établissent des records de vente

God of War : Ragnarök et Pokémon Scarlet/Violet ont tous deux ouvert avec des ventes exceptionnelles.

 

Sony Interactive Entertainment et Sony Santa Monica Studio ont annoncé sur Twitter que God of War : Ragnarok s’est vendu à 5,1 millions d’exemplaires au cours de ses cinq premiers jours de mise en vente. Ce n’est pas seulement un record pour la franchise, mais le jeu est également devenu le titre propriétaire le plus vendu au cours des près de trois décennies de Sony dans l’industrie du jeu. (Le record de franchise ne signifie rien, car l’industrie des jeux en constante croissance signifie que l’intérêt augmente, donc les ventes ont tendance à augmenter.) Aucun mot sur le nombre de ces ventes étaient pour PlayStation 4 et combien étaient pour PlayStation 5 du jeu sorti le 9 novembre. Cependant, on peut dire sans se tromper que cela fait de l’aventure de Kratos et Atreus un blockbuster pour Sony, surtout par rapport à God of War, sorti sur PlayStation 4 le 20 avril 2018 (il a enregistré 3,1 millions de ventes en ses trois premiers jours).

Mais il n’y a pas que Sony qui célèbre ; Nintendo le fait aussi il . Le grand N a annoncé qu’en trois jours depuis sa sortie, il a vendu un total de plus de 10 millions d’exemplaires (!) de la paire Pokémon Scarlet/Violet exclusive à Game Freak sur Nintendo Switch, et c’est aussi un record, car à l’international, quelle que soit la Nintendo plate-forme que vous regardez, c’est le résultat des ventes internationales le plus important pour la société japonaise, qui a pris en compte les ventes numériques (Nintendo eShop) et en magasin, les ventes physiques dans le résultat. C’est plus une surprise, cependant, car Pokémon Scarlet/Violet est sorti le 18 novembre, et techniquement, ce n’est pas une qualité exceptionnelle (les performances et les graphismes semblent également un peu contradictoires, surtout par rapport à Pokémon Legends : Arceus, une exclusivité Switch publiée plus tôt dans l’année par la même équipe).

Félicitations également à Sony (qui a laissé Santa Monica travailler pendant quatre ans et demi) et à Nintendo (qui, à son tour, a publié le précédent épisode principal de Pokémon trois ans plus tôt… avec une pandémie entre les deux ; les résultats sont visibles).

Source : Gematsu, Gematsu

Spread the love

theGeek TV