Menu

Le développeur de God of War : Ragnarök aimerait faire un jeu Castlevania ? !

Le réalisateur de God of War : Ragnarok a déclaré qu’il adorait la série iconique Castlevania, qui a grandement influencé son jeu exclusif pour PlayStation.

 

 

Eric Williams, directeur de jeu du Santa Monica Studio, souhaite réaliser un jeu Castlevania après le succès de God of War : Ragnarok. Le vétéran de l’industrie a notamment évoqué ce projet dans une récente interview. Lors d’une apparition dans le dernier épisode du Spoilercast de Kinda Funny Games, Williams a révélé qu’il ne sait pas quel sera son prochain projet. Mais il a fait remarquer que son équipe ” adorerait ” faire un jeu Castlevania. À condition, bien sûr, d’obtenir la licence de Konami.

Le commentaire de Williams est un autre rappel que l’une des franchises les plus emblématiques du jeu est dans les limbes depuis près d’une décennie, le dernier volet principal étant Castlevania de 2014 : Lords of Shadow 2 de 2014.

Dans ce qui semblait être une interview de bonne humeur lundi, Williams a laissé entendre que l’équipe de Spoilercast pourrait être en mesure d’aider Studio Santa Monica à obtenir une licence Castlevania en raison de leur portée mondiale. Il a ensuite admis en plaisantant que cette seule déclaration lui causerait “beaucoup d’ennuis”. Blague ou pas, ce n’est pas la première fois que le concepteur de jeux vétéran confesse sa passion pour la franchise Castlevania. L’année dernière, Williams a cité Castlevania 2 : Simon’s Quest comme l’une des principales influences de God of War : Ragnarok.

Williams a fait partie de toutes les équipes de développement de God of War, mais Ragnarok est le premier jeu qu’il a dirigé. Le Studio Santa Monica a une longue tradition de rotation des directeurs entre les projets. L’objectif est de maintenir une nouvelle perspective créative. Cory Barlog, qui a dirigé le développement du reboot de God of War en 2018, en a déjà parlé.

Quant à la probabilité que Konami envisage un jour de concéder la licence de la propriété intellectuelle de Castlevania à Sony : des choses plus étranges sont arrivées dans l’industrie du jeu.

Le géant japonais du divertissement s’est retiré du développement de jeux AAA. La raison en est qu’il s’est brouillé avec Hideo Kojima pendant le développement de Metal Gear Solid 5 : The Phantom Pain. Et, bien sûr, l’accueil peu favorable réservé à Metal Gear Survive. Cependant, la récente renaissance de la franchise Silent Hill montre que l’entreprise reste persuadée qu’elle peut amener sa propriété intellectuelle de jeu au-delà du monde du pachinko.

De plus, le succès relatif de la série Castlevania de Netflix et le partenariat avec Apple qui a conduit à la renaissance de Castlevania : Grimoire of Souls montrent que Konami n’est pas opposé à l’idée de prêter sa franchise emblématique à des tiers. Même si elle reste réticente à s’engager dans un nouveau jeu principal.

Source : YouTube

Spread the love

theGeek TV