Menu

Destroy All Humans! 2 – Reprobed – De 137 à 138

TEST – Il ne s’agit pas d’une référence à un changement de tempo dans le titre mais à la trame de fond : bien que Crypto soit toujours le protagoniste du remake du jeu de 2006, Cryptosporidium-137, le protagoniste de la première partie est mort, et nous contrôlons son clone. La différence : nous sommes le numéro 138. Quoi qu’il en soit, la lutte contre les humains reste la même.

 

Voici l’aperçu du jeu de Steam : “Crypto est de retour avec une licence pour sonder. L’envahisseur extraterrestre revient, plus groovy que jamais. Découvrez les années 60 dans toute leur splendeur induite par la chimie et vengez-vous du KGB pour avoir fait exploser votre vaisseau-mère. Vous devrez former des alliances avec des membres de la même espèce que vous êtes venu asservir.”

 

 

De San Francisco à la Lune

 

La conception du jeu est vraiment un retour au passé car bien qu’il s’agisse d’un jeu de bac à sable à monde ouvert sur papier, c’est quelque chose auquel le public s’est habitué. Un problème plus grave est que vous pouvez compter le nombre de missions par emplacement sur deux (et parfois UNE) mains. En plus des missions principales, il existe des missions secondaires ou des tâches optionnelles. Pourtant, on pourrait souligner que les missions principales peuvent être complétées en dix minutes maximum, et le jeu lui-même peut être complété en 9-10 heures (mais cela s’applique également à l’original, il convient de le noter…), car il n’y a pas de “pics” exceptionnels en difficulté. Par conséquent, la tranche d’âge cible du jeu peut être beaucoup plus complète qu’on ne l’imaginait. Revenons un peu sur les missions annexes : elles auraient pu être obligatoires car si vous vous contentez de parcourir le jeu de base, vous ratez pas mal de choses (et il faut ajouter qu’il n’y a pas beaucoup de motivation ou d’inspiration pour partir les sentiers battus ; les développeurs auraient dû y penser…), et l’histoire n’aide pas beaucoup, car après la première partie, vous obtenez à peu près la même chose, et la voix de Crypto ne tient pas bien après un court moment.

L’ambiance des années 60 est là, mais pas grand-chose. Au début, l’humour vous met dans l’ambiance, mais vous devez vous demander si c’est suffisant pour prendre Destroy All Humans ! 2 – Reproché sur son dos. Cela dépend du joueur, mais si vous projetez l’expérience, créée par Pandemic Studios mais remaniée aux Black Forest Games, sur un public adolescent, la réponse est définitivement oui (d’autant plus que l’organe reproducteur masculin est impliqué dans l’histoire et que cela n’est pas une blague du passé : elle a été mise en évidence par l’agence de renseignement soviétique, le KGB ; étant donné que nous sommes en pleine guerre froide, ce n’est pas non plus une mauvaise blague). Cependant, connaissant la mentalité de THQ Nordic, il y aura bien un Destroy All Humans ! 3, alors qu’ils ont d’abord préparé le terrain avec un remake de SpongeBob SquarePants, et maintenant ils préparent un nouveau jeu sur qui vit là-bas, qui se cache dans l’eau ; Kingdoms of Amalur a reçu une refonte similaire. (On dirait que cette branche du groupe Embracer va dans cette direction.)

 

 

Tuer, euh

 

L’âge d’origine du jeu est également un point positif, car ce jeu de tir n’est plus à la mode. Peut-être avons-nous déjà fait référence à Terracon, sorti sur PS1 en 2000, dans la critique du remake du premier jeu également. Avec un style plus frivole mais avec le même objectif, vous pouvez ramasser plus d’armes à feu et battre les gens avec votre OVNI, principalement accompagné d’excellents graphismes. La façon dont vous pouvez prendre le contrôle des PNJ est également bonne, mais les voix sont parfois les mêmes (pourtant, le doublage est avant tout bon). Le doublage peut être familier à ceux qui connaissent les dessins animés anglais, car plusieurs membres de la distribution d’Invader Zim, qui a fonctionné sur Nickelodeon pendant deux décennies, apparaissent, de sorte que le style extraterrestre est assuré.

On pourrait également souligner combien a changé en une décennie et demie en termes de ce qui est considéré comme politiquement correct, car les développeurs soulignent également comme un avertissement qu’ils n’ont pas changé le contenu de 2006, et cette pensée doit être appréciée. Ils auraient pu se plier aux exigences d’aujourd’hui. Reste que le renfort du cocktail ADN, le tournage (qui a aussi une option coopérative locale), est agréable car Halo Infinite, l’un des gros jeux de Microsoft, a récemment abandonné son implémentation prévue du jeu… lol) c’est toujours agréable après une décennie et demi. C’est typique d’un jeu qui a été oublié depuis la fin de l’ère PS2, mais cela peut être un passe-temps assez agréable pour un week-end.

 

 

Crypto, mais pas ce qui a fait monter en flèche le prix du GPU

 

Destroy All Humans! 2 – Reprobed serait préférable d’obtenir deux notes différentes. Pour ceux qui ont joué à l’original, ou peut-être à un remake de la première partie, traitez le score ci-dessous comme un huit sur dix, car Crypto offre aussi bien que prévu. Cependant, en regardant un peu plus loin, il ne peut pas obtenir un sept sur dix car il est peut-être trop facile de passer à côté de cette expérience. Vous pouvez arriver rapidement à la fin sans même avoir à vous donner à cent pour cent. Certes, ce n’est pas un jeu à prix plein, il devrait donc être traité un peu plus légèrement à cause de cela. THQ Nordic doit avoir le troisième versement en route, et il pourrait ne pas se retrouver avec une note de six et demi sur dix.

-V-

Pro :

+ L’ambiance
 + Principes de base du jeu
+ Le style

Contre :

– La longueur
– La voix de la cryptographie
– L’humour peut diviser


Éditeur : THQ Nordic

Développeur :Black Forest Games

Style : Action-aventure

Sortie : 30 août 2022.

TEST - Il ne s'agit pas d'une référence à un changement de tempo dans le titre mais à la trame de fond : bien que Crypto soit toujours le protagoniste du remake du jeu de 2006, Cryptosporidium-137, le protagoniste de la première partie est mort, et nous contrôlons son clone. La différence : nous sommes le numéro 138. Quoi qu'il en soit, la lutte contre les humains reste la même.   Voici l'aperçu du jeu de Steam : "Crypto est de retour avec une licence pour sonder. L'envahisseur extraterrestre revient, plus groovy que jamais. Découvrez les années 60 dans toute…
Destroy All Humans! 2 - Reprobed serait préférable d'obtenir deux notes différentes. Pour ceux qui ont joué à l'original, ou peut-être à un remake de la première partie, traitez le score ci-dessous comme un huit sur dix, car Crypto offre aussi bien que prévu. Cependant, en regardant un peu plus loin, il ne peut pas obtenir un sept sur dix car il est peut-être trop facile de passer à côté de cette expérience. Vous pouvez arriver rapidement à la fin sans même avoir à vous donner à cent pour cent. Certes, ce n'est pas un jeu à prix plein, il devrait donc être traité un peu plus légèrement à cause de cela. THQ Nordic doit avoir le troisième versement en route, et il pourrait ne pas se retrouver avec une note de six et demi sur dix.

Destroy All Humans! 2 - Reprobed

Jouabilité - 7.2
Graphismes - 6.8
Histoire - 5.6
Musique/Sons - 7.4
Ambiance - 7.5

6.9

CORRECT

Destroy All Humans! 2 - Reprobed serait préférable d'obtenir deux notes différentes. Pour ceux qui ont joué à l'original, ou peut-être à un remake de la première partie, traitez le score ci-dessous comme un huit sur dix, car Crypto offre aussi bien que prévu. Cependant, en regardant un peu plus loin, il ne peut pas obtenir un sept sur dix car il est peut-être trop facile de passer à côté de cette expérience. Vous pouvez arriver rapidement à la fin sans même avoir à vous donner à cent pour cent. Certes, ce n'est pas un jeu à prix plein, il devrait donc être traité un peu plus légèrement à cause de cela. THQ Nordic doit avoir le troisième versement en route, et il pourrait ne pas se retrouver avec une note de six et demi sur dix.

User Rating: Be the first one !

Spread the love

theGeek TV