Menu

Beyond Good & Evil 2 a un nouveau scénariste principal !

Ubisoft a annoncé le jeu il y a si longtemps qu’il n’a pas beaucoup d’impact pour le moment…

 

Le jeu est en préparation depuis environ une décennie et demie. Et cela met Beyond Good & Evil 2 (que nous appellerons BG&E2) à peu près au même niveau que Duke Nukem Forever. Pourtant, il y avait plus d’un éditeur impliqué, alors qu’ici, le jeu de Michel Ancel était réalisé sous la direction d’Yves Guillemot. (Toute la situation est rendue encore plus drôle par le fait que des allégations de harcèlement sexuel ont également fait surface autour d’Ancel, donc le créateur de la franchise, qui a également aidé à créer Rayman, a depuis pris sa retraite de l’industrie du jeu… et cela ne mentionne même pas son autre projet, WiLD, annoncé comme une exclusivité PS4 il y a huit ans !)

Le jeu a été annoncé en 2008, et nous avons entendu en 2014 que oui, il était en préparation, mais huit autres années se sont écoulées, et nous ne voyons toujours que des concepts arts, et nous pourrions voir le jeu AAAA en 2024 peut-être. Malgré cette incertitude, Sarah Arellano a annoncé sur Twitter qu’elle est devenue la rédactrice principale de BG&E2 !

Le profil d’Arellano sur LinkedIn indique qu’elle était la conceptrice narrative du MOBA Vainglory 2015 chez Super Evil Megacorp mais a également été écrivaine au studio Volition de Deep Silver (et comme Arellano l’a mentionné sur Twitter, qu’elle travaillait sur le redémarrage de Saints Row, nous connaissons déjà son implication). Pourtant, elle a également passé du temps chez Activision Blizzard, où elle était également conceptrice narrative sur World of Warcraft.

Un porte-parole d’Ubisoft a déclaré dans un e-mail à PCGamer : “Nous sommes ravis d’accueillir Sarah, qui est l’une des dernières recrues de Beyond Good and Evil 2. L’équipe de développement travaille dur pour tenir la promesse faite à sa communauté.” Mais après cela, il n’y a pas grand chose à dire de plus. Et nous ne pouvons certainement pas croire en l’entreprise française, car qui sait combien d’argent ils ont investi dans le projet…

Il n’est pas étonnant qu’ils aient besoin de l’argent chinois : Tencent, un géant de la technologie, veut être le principal actionnaire d’Ubisoft. Nous regretterons l’époque où Vivendi tentait de prendre le contrôle…

Source : PCGamer

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

theGeek TV