Menu

Six partis politiques néerlandais s’unissent pour interdire les Loot Boxes !

Les États du Benelux pourraient mener une révolution contre les loot boxes.

 

La ResetEra forum lié à un mouvement qui ferait des Pays-Bas le prochain pays après la Belgique pour interdire complètement les loot boxes. La motion est presque sûre de passer au Sénat néerlandais, car elle bénéficie d’un soutien bipartisan (six partis ont exprimé leur consentement), ce qui signifie que les partis au pouvoir et l’opposition l’ont soutenue !

Selon la motion, “Dans les jeux vidéo, les enfants sont manipulés pour effectuer des microtransactions, et les coffres à butin sont également une forme de jeu. Ils peuvent devenir dépendants et accabler les familles de factures inattendues pour ces transactions.” (Surtout s’ils sont pris sans le savoir dans les dépenses des enfants !).

Et ce n’est pas la première fois que nous entendons parler d’une telle situation. Il y a un mois, nous écrivions : “Les organismes de protection des consommateurs d’une douzaine et demi de pays européens ont décidé que ça suffit avec les loot boxes. Les dix-huit pays européens dont les vingt organisations ont parlé sont l’Autriche, la Bulgarie, la République tchèque, le Danemark, La France, l’Allemagne, la Grèce, l’Islande, l’Italie, la Lettonie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Slovénie, l’Espagne, la Suède et la Suisse soutiennent tous le rapport du Conseil norvégien des consommateurs (la CCN), intitulé “Insert Coin : Comment l’industrie du jeu exploite les consommateurs à l’aide de boîtes à butin”.

Ils veulent voir plus de changements : interdire les conceptions trompeuses, plus de protection pour les mineurs et la transparence autour des transactions en font partie. Le rapport accuse les entreprises de profiter des consommateurs avec des mécanismes addictifs et prédateurs. Le document de 59 pages utilise FIFA 22 et Raid: Shadow Legends comme exemples et se lit comme suit : “Les deux jeux utilisent un large arsenal d’astuces pour pousser les consommateurs à dépenser autant de temps et d’argent que possible en exploitant les consommateurs [qui] espèrent recevoir la récompense malgré une minuscule chance et probabilité de le faire.”

Les Pays-Bas sont donc presque sûrs de rejoindre la Belgique, et après le Benelux, ce n’est qu’une question de temps avant que les rôles ne se retournent en Europe occidentale sur les arts électroniques.

Source : VGC

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

theGeek TV