Menu

Evil Dead The Game – A la hauteur des films de Sam Raimi ?

TEST – Le mal est de nouveau mort, les morts sont de nouveau le mal ! Ash Williams est de retour, mais il découpe des démons non pas dans un nouveau film de Sam Raimi mais dans un jeu vidéo cette fois. Mais cet Evil Dead : The Game est-il à la hauteur des films originaux ?

 

 

« Tatre a mis trobeen ha zar Kanda ! Kandaа ! Kaandaaaaa ! » un pauvre homme inconscient a relu les lignes maléfiques du Livre des Morts dans le Necronomicon. Il n’en fallait pas plus pour qu’une horde de démons revienne sur la planète Terre et peste contre le bon vieux Ash Williams, qui a pourtant décidé de prendre sa retraite après la conclusion de la série Ash vs Evil Dead en 2018. Oui certes, mais pour fêter le quarantième anniversaire de Sam La saga cinématographique de Raimi, tous les films sont désormais disponibles dans Evil Dead : The Game. Et comme beaucoup d’autres jeux qui rendent hommage aux clichés horrifiques des années 80 – pensez à Friday the 13th, Predator : Hunting Ground et, dans une moindre mesure, Dead by Daylight – Evil Dead : The Game opte pour le multijoueur asymétrique. D’une part, il invite les joueurs à rejoindre une équipe de quatre survivants et, d’autre part, à incarner le démon Kandar.

 

Az Evil Dead szereplői Bruce Campbell mellett újra felveszik a szerepüket az Evil Dead: The Game című filmben

 

Ash et ses amis

 

Commençons par les survivants, dont le gameplay est à peu près similaire à un jeu d’action à la troisième personne. Ici, l’objectif est simple : une fois le groupe placé sur l’une des deux cartes du jeu, il doit accomplir une série de tâches (trouver trois morceaux de la carte, un parchemin et le poignard de Kandar) pour détruire à nouveau le mal qui est consommer Necronomicon. Pour ce faire, ils devront évidemment travailler en équipe puisque, comme les héros de Friday the 13th ou Dead by Daylight, ils sont des proies faciles une fois isolés du reste du groupe. Un héros solitaire est évidemment plus fragile. Son indice de peur augmente plus rapidement, obscurcissant l’écran du joueur, le rendant plus visible aux yeux du démon et plus vulnérable (plus à ce sujet plus tard).

Contrairement aux deux productions mentionnées ci-dessus, cependant, dans Evil Dead : The Game, les joueurs solo bien armés peuvent se défendre en utilisant de la poudre à canon et des coups de poing bien placés pour écraser les crânes de morts-vivants ; c’est là que la production multijoueur de Saber Interactive se démarque de la concurrence.

 

 

Frappez la bête et vous protégerez la paix

 

Après les premières étapes du jeu – qui consistent à écumer diverses fermes rurales pour refaire le plein d’armes et de ressources – le titre est un véritable jeu d’action mettant l’accent sur l’affrontement. Le combat féroce et dynamique est constamment entrecoupé d’effusions de sang et de coups de grâce brutaux. Autrement dit, les rixes entre survivants et mutants sont assez spectaculaires, d’autant que vous avez accès à un arsenal varié allant du simple pistolet au fusil à double canon, sans oublier une arbalète et une pléthore d’armes de poing (pelle, balle de baseball chauve-souris, couperet, couperet, tronçonneuse, etc.).

Cependant, bien que l’action soit spectaculaire et relativement divertissante, l’imprécision des commandes et les angles de caméra souvent maladroits nuisent à l’expérience. Peut-être pour compenser cela, les créateurs ont rendu trop facile l’abattage des monstres. Les joueurs contrôlant les survivants ont ainsi l’impression qu’ils contrôlent les vrais “super-héros”, qu’ils ne sont pas à la merci du démon, ce qui va à l’encontre de l’esprit du genre, qui cherche à créer une scène horrifique et anxiogène. atmosphère inductrice. Ce sentiment est encore renforcé lorsque vous jouez avec des amis. Face à une équipe soudée, le démon n’a quasiment aucune chance de s’imposer.

 

 

Être méchant, c’est bien

 

Une tournure de jeu passionnante est que le démon de Kandar est contrôlé principalement par une caméra embarquée planant dans les airs. C’est une idée vraiment géniale qui fait directement écho aux différents longs métrages de la saga, car le démon, la présence maléfique qui possède tout et tout le monde, est représenté dans les films principalement par une vision subjective tournoyante. Lorsque vous contrôlez cette caméra, le but est de tourmenter les différents survivants marchant dans la forêt en ouvrant ici et là des portails par lesquels les squelettes, zombies et autres monstres peuvent passer. Les joueurs les plus habiles pourront même tromper les héros en préparant le terrain qu’ils sont susceptibles de traverser en mettant en place diverses frayeurs et pièges. Il est possible, par exemple, de placer des mini-Ash dans des caisses de ravitaillement, ce qui plaira aux fans du troisième film, ou encore de donner vie à certains arbres qui n’hésiteront pas à claquer leurs branches sur la tête des héros.

C’est là que ça devient intéressant, car une fois qu’on a effrayé un personnage, on peut le posséder un moment pour le retourner contre ses amis. De plus, en tant que démon, vous pouvez posséder les survivants et un arbre, une voiture et les nombreux monstres qui jonchent la carte. Toutes ces manipulations augmenteront la puissance du démon tout en créant la peur aux yeux de l’ennemi. Il est même possible d’incarner des seigneurs de la guerre, des monstres super puissants, pour détruire les forces restantes de l’ennemi. Malheureusement, le combat est quelque peu chaotique lorsque vous jouez en tant que squelette ou mort-vivant ; le joueur a parfois l’impression de pirater le néant par manque de coups de grâce lorsqu’il incarne un monstre. Cependant, malgré ces défauts mineurs, lorsque vous contrôlez le méchant, le jeu devient unique, car il est en fait très amusant lorsque vous surprenez les excellents gars avec vos mauvaises idées.

 

 

“Dis, tu dis tout deux fois ?”

 

Même si les deux modes de jeu sont divertissants et excellents, Evil Dead The Game devient rapidement auto-répétitif. Chaque jeu se ressemble et suit le même schéma : les survivants doivent accomplir les mêmes tâches pour terminer le Necronomicon, dans le même ordre, tandis que le démon se cache autour d’eux. Pour la variété, les objectifs sont toujours placés aléatoirement sur la carte, mais malheureusement, cela ne suffit pas. Cette fatigue est aggravée par un système de progression prolongé et le fait qu’il n’y a que deux cartes à explorer.

Heureusement, vous serez satisfait visuellement que vous jouiez sur une console ou un PC ancienne ou nouvelle génération (avec les bons réglages). Une mention spéciale doit être faite aux effets de lumière, impressionnants et redécouverts selon les conditions météorologiques. Bien que les environnements soient principalement sombres, vous pouvez également jouer dans des terrains de jeux enneigés, marcher sur l’asphalte et divers chemins boueux sous la pluie, ou chasser le démon à l’aube. Les cartes sont également suffisamment grandes pour fournir de nombreuses idées et environnements. Les joueurs peuvent visiter le cottage emblématique d’Ash Williams, mais aussi une casse, une usine, un cimetière d’avions, un château, une grotte, etc. C’est une excellente idée, étant donné que la saga de films Evil Dead n’est pas vraiment connue pour ses voyages.

 

 

Service de fans

 

Enfin, il faut aussi mentionner le fan service car si Evil Dead : The Game est perfectionniste dans un domaine, c’est bien celui-là. En plus de réunir tous les personnages de la saga, le jeu de Saber Interactive propose également le casting original. Ash Williams joue le rôle de Bruce Campbell, l’acteur qui a joué le héros de la franchise à l’écran pendant près de 40 ans. Pendant ce temps, Betsy Baker reprend son rôle de Linda, Ellen Sandweiss revient en tant que Cheryl Williams et Hal Delrich revient en tant que Scotty. Encore mieux, tout le casting de Ash vs Evil Dead est à bord, et plus encore. Pour couronner le tout, le titre multiplie encore les gimmicks en permettant aux joueurs de redécouvrir des lieux emblématiques des films et des phrases emblématiques. Il utilise même le style de langage visuel de la franchise. Comme mentionné plus haut, le jeu démon comportera la fameuse vue intérieure et le mini-Ash, la “main vivante”, ou la fameuse brume démoniaque. Ainsi, dans le cas d’Evil Dead : The Game, les fans seront aux anges.

 

 

Pour les fans et les fans du multijoueur, principalement

 

Bel hommage à la saga qui l’a inspiré, Evil Dead : The Game est un jeu multijoueur asymétrique qui surprend par son dynamisme constant et son action frénétique et bien dirigée. Malheureusement, le jeu devient rapidement auto-répétitif. Malgré de nombreux personnages jouables et deux modes de jeu différents (survivant ou démon), le jeu de Saber Interactive n’adopte pas une approche variée . Il y a des missions solo, mais elles sont en quelque sorte trop difficiles et pas assez amusantes. La production s’adresse avant tout aux fans du genre et de la cinématique de Sam Raimi travaille.

-BadSector-

Pro :

+ Confrontations dynamiques, super multijoueur au début
+ Graphismes agréables avec des exécutions spectaculaires
+ Personnages de toute la saga Evil Dead (films + séries)

Cons :

– Contrôle pas trop raide, pour les héros et les horreurs
– Très autorépétable
– Pas de mode histoire, juste des messages solo faibles


Éditeur : Boss Team Games

Développeur : Saber Interactive

Style : multijoueur d’horreur asymétrique

Publié : 13 mai 2022

TEST - Le mal est de nouveau mort, les morts sont de nouveau le mal ! Ash Williams est de retour, mais il découpe des démons non pas dans un nouveau film de Sam Raimi mais dans un jeu vidéo cette fois. Mais cet Evil Dead : The Game est-il à la hauteur des films originaux ?     « Tatre a mis trobeen ha zar Kanda ! Kandaа ! Kaandaaaaa ! » un pauvre homme inconscient a relu les lignes maléfiques du Livre des Morts dans le Necronomicon. Il n'en fallait pas plus pour qu'une horde de démons revienne sur la planète Terre et…
Bel hommage à la saga qui l'a inspiré, Evil Dead : The Game est un jeu multijoueur asymétrique qui surprend par son dynamisme constant et son action frénétique et bien dirigée. Malheureusement, le jeu devient rapidement auto-répétitif. Malgré de nombreux personnages jouables et deux modes de jeu différents (survivant ou démon), le jeu de Saber Interactive n'adopte pas une approche variée . Il y a des missions solo, mais elles sont en quelque sorte trop difficiles et pas assez amusantes. La production s'adresse avant tout aux fans du genre et de la cinématique de Sam Raimi travaille.

Evil Dead : The Game

Jouabilité - 6.8
Graphismes - 8.2
Missions solo - 4.6
Musique/Sons - 8.1
Ambiance - 8.2

7.2

BON

Bel hommage à la saga qui l'a inspiré, Evil Dead : The Game est un jeu multijoueur asymétrique qui surprend par son dynamisme constant et son action frénétique et bien dirigée. Malheureusement, le jeu devient rapidement auto-répétitif. Malgré de nombreux personnages jouables et deux modes de jeu différents (survivant ou démon), le jeu de Saber Interactive n'adopte pas une approche variée . Il y a des missions solo, mais elles sont en quelque sorte trop difficiles et pas assez amusantes. La production s'adresse avant tout aux fans du genre et de la cinématique de Sam Raimi travaille.

User Rating: Be the first one !

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.