Menu

Silent Hill : la ville tranquille attend toujours son retour… – Toutes les parties, du pire au meilleur

RETRO – Il y a eu beaucoup de discussions dans les nouvelles ces derniers temps sur la série Silent Hill – en particulier Silent Hill 2 – mais la franchise d’horreur lancée par Konami a volé dans mon cœur depuis très longtemps de toute façon. Étant donné que de nombreuses parties ont été réalisées à partir d’aventures d’horreur avec une ambiance particulière, nous avons pensé qu’il était temps de faire une compilation – de la pire à la meilleure partie, comme c’est notre habitude.

 

Pour la première fois en plus de 23 ans, notre incroyable jeu d’horreur au Japon, Konami, a dû rechercher sa fille dans une ville pleine d’horreurs et d’horreurs surréalistes. Il y a eu huit autres épisodes depuis la première partie et tous ceux qui aiment les jeux rétro avec une ambiance particulière voudront peut-être se plonger dans cette série d’horreurs artistiques. Nous avons maintenant rassemblé les neuf jeux et les avons classés du pire au meilleur.

 

 

9. Silent Hill : Livre des souvenirs (2012)

Plate-forme(s) : PlayStation Vita

 

C’est un jeu au moins aussi controversé que bizarre. Silent Hill: Book of Memories, sorti sur PS Vita, est un spin-off qui n’a pas grand-chose à voir avec l’horreur, se concentrant davantage sur une aventure d’action multijoueur où vous devez tuer un certain nombre d’ennemis dans la saga tout en obtenant des armes et des reliques qui devenir de plus en plus fort. ils vous rendent plus fort. Bien sûr, le Livre des souvenirs n’a pas grand-chose à voir avec Silent Hill, et je ne le recommanderais qu’à ceux qui connaissent déjà la saga. (Eh bien et bien sûr, ils ont (encore) un débat PS.)

 

 

8. Silent Hill : Retrouvailles (2008)

Plate-forme(s) : PlayStation 3, Xbox 360 et PC

 

Homecoming, qui reprenait de nombreux éléments de style des films pas si puissants, était l’une des visions occidentales de la saga Konami. Le jeu de 2008 se concentrait beaucoup plus sur l’action, et bien qu’il ait conservé les énigmes emblématiques de la saga, il les a moins utilisées et l’histoire a également perdu une grande partie de sa mystique. Bien que cette section soit une entrée faible, elle peut aussi être une sorte de tremplin pour la franchise pour ceux qui sont moins habitués à l’horreur de survie classique en termes de gameplay.

 

Silent Hill : Averse

 

7. Silent Hill : Averse (2012)

Plate-forme(s) : PlayStation 3 et Xbox 360

 

Encore une fois, un jeu qui n’a pas été créé par l’équipe d’origine, et cela se voit. Downpour a des idées vraiment cool, comme un monde semi-ouvert et des quêtes facultatives à entreprendre. Il poursuit également la tendance à impliquer plus d’action dans le gameplay, même s’il est également vrai que ce titre récompense davantage la découverte que le précédent. That was the last part of the series, by the way.

 

 

6. Silent Hill: Origins (2007)

Platform (s): PlayStation 2 and PSP

 

With a formula much closer to the original quadruple trilogy, Silent Hill: Origins contains less action and forces you to handle your resources more responsibly, plus you often have to go back to old locations to solve complex puzzles. If you’ve found previous games to be too fast-paced and crave something more depressing, slower to play, this game is worth a try, though I wouldn’t recommend it as the first game in the series, as it’s the antecedent of the original Silent Hill.

 

 

5. Silent Hill Shattered Memories (2009)

Platform (s): Wii, PlayStation 2 and PSP

 

This title is also highly controversial, and rightly so, though it’s so unique that it also deserves a try if you’re a fan of franchising or horror games. Silent Hill Shattered Memories isn’t about fighting, but it’s not a classic surviving horror experience, instead trying something completely new – even if it’s a rethink of the first title. The game pretty much follows the original story: Harry Mason’s mission is still to find his missing daughter in the fictional American city of Silent Hill.

Silent Hill The Room

 

4. Silent Hill 4: The Room (2004)

Platform(ok) : PlayStation 2, Xbox és PC

 

For some, it’s the game that started the decline of the saga. For me, it’s a miracle, with amazingly creative and unique ideas, and artistically surreal ideas evoking David Lynch’s films. The Room is a little heavier in action than the previous 3 titles, but it doesn’t focus on that either, but more on the unique realization of “Room”. Highly recommended part.

 

 

3. Silent Hill (1999)

Platform (s): PlayStation

 

The title it all started with. Yes, it has grown tremendously in terms of graphics, but the atmosphere is still old and it is one of the coolest parts of the whole game. You have to explore a lot of historical elements and solve puzzle tasks – this is also part of the charm of the first part. C’est un jeu vraiment unique qui, si vous l’essayez, vous comprendrez pourquoi Silent Hill est devenu un phénomène comme lui, même si vous avez encore dû attendre des années pour continuer.

 

 

2. Colline silencieuse 3 (2003)

Plate-forme(s) : PlayStation 2, PlayStation 3, Xbox 360 et PC

 

Même s’ils sont sortis juste après le 2, ils n’ont historiquement rien à voir les uns avec les autres, mais avec la première version de la saga sur PlayStation 1, il faut absolument jouer pour comprendre tout ce qui se passe dans cette section. Silent Hill 3 est un jeu génial avec un monde visuel génial, beaucoup de frayeurs et des lieux plus légendaires – sans parler de l’emblématique “lapin sanglant”. À ce jour, c’est un énorme favori pour les fans.

 

A Sony állítólag saját maga dolgozik a Konami egyik régebbi IP-jének puha rebootján, de most új részleteket hallottunk - igaz, itt azért talán szembe megy néhány gondolat az eddig hallottakkal.

 

1. Colline silencieuse 2 (2001)

Plate-forme(s) : PlayStation 2, PlayStation 3, Xbox, Xbox 360 et PC

 

Silent Hill 2 est, selon moi, l’aboutissement de la saga. Un jeu qui bouscula tous les stratagèmes mis en place par les premiers à l’époque et obtint immédiatement le statut d’œuvre culte. Grâce à son style artistique inégalé, son histoire étonnamment dure, surréaliste, marquante et étonnamment finie, et sa musique incroyable, il est devenu un jeu emblématique qui est tout simplement un péché à manquer pour quiconque se considère toujours comme un vrai joueur. De plus, ses graphismes sont extrêmement bien vieillis même en 2022.

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.