Menu

Sherlock Holmes: Crimes & Châtiments – Elémentaire mon cher Watson!

TEST – Il y a une question à laquelle peut-être même le détective bien-connu n’aurait pas la réponse: comment ça se fait que c’est Frogware, une petite entreprise de développeur ukrainien et irlandais qui fait les seuls jeux notables de Sherlock Holmes – et depuis 2001 déjà? Cependant, une autre question est encore plus «élémentaire» en effet: est-ce que le dernier titre d’aventure et d’enquête de Frogware a réussi à capturer la portée de ce qu’un tel jeu devrait réaliser en 2014 á propos du plus grand détective de tous les temps? Vous aurez la réponse à celle-ci, mon cher lecteur, continuez de lire notre critique, n’est-ce pas? L’article a également été mis à jour avec un test de la version Nintendo Switch.

 

S’il y a une chose que nous pouvons vraiment louer sur Frogware c’est le fait qu’ils sont des experts concernant tous les détails sur le monde de Sherlock Holmes. Ils ont probablement leur fac-similé de l’Original Illustrated Strand Magazine dans lequel tous les romans de Sherlock Holmes ont été publiés. Ils ont aussi probablement visité de nombreuses fois le Sherlock Holmes museum shop London, au Baker Street 221b et ont lu tous les romans de Sherlock Holmes et vu la plupart des films. On peut dire que tous les petits détails sur le plus grand détective de tous les temps sont corrects dans ce jeu. Mais cela suffit-t-il pour Crimes & Châtiments pour être un bon jeu ?

 

 

 

Le diable est dans les détails

Je dois avouer que je n’étais pas un grand fan de précédents titres de Sherlock Holmes de Frogware car les premiers jeux m’ont fait une mauvaise impression. Utiliser simplement une interface de point’n’click et aussi les éléments de gameplay généraux de l’ancien genre de jeu d’aventure était une mauvaise idée. C’était peut-être du tonnerre en 1992, quand j’ai joué á The Lost Files of Sherlock Holmes – qui utilisait un gameplay point’n’click aussi – mais depuis 2000 ce genre de jeu est devenu de plus en plus obsolète. Et tandis que les jeux Holmes ont plus tard changé peu à peu, je dois avouer que je n’ai pas suivi les nouveaux titres.

Cependant la bande-annonce de Crimes et Châtiments a frappé mon attention. Bien que le cadre soit toujours le vieux années 1880 le jeu prend quelques indices de la série télévisée Sherlock. Quels sont ces indices? Eh bien, Holmes est plus sardonique et ironique que jamais et aussi le jeu a une atmosphère plus sombre, plus réaliste. Il y a aussi quelques éléments de gameplay plus intéressants que j’expliquerai plus tard.

 

 

ps4pro.eu_Sherlock Holmes_4

 

Le cas des cas non liés

 

Il y a six cas au total dans Crimes et Châtiments. Ils ne sont pas liés entre eux, donc ils sont semblables aux livres de Conan Doyle contenant des romans courts. Alors que la plupart de ces six cas sont intéressants ou même parfois passionnants, d’autres se sentent comme un épisode d’une série détective générique dans un cadre de 1880. Il y a aussi des différences entre les caractères concernant la façon dont ils ont été développée. Les développeurs de Frogware ont essayé de leur mieux d’utiliser des personnages crédibles et alors qu’ils ont pour la plupart du temps réussi, certains d’entre eux sont un peu ennuyeux.

Il est dommage aussi que le premier épisode soit peut-être le moins intéressant des six dans lequel nous devons enquêter sur une affaire d’assassinat plutôt générique où seulement la façon du meurtre est exceptionnelle. (La victime est harponnée.)

Heureusement les autres cas sont plus excitants. Comme les histoires ne sont pas liées de toute façon, peut-être il aurait été une bonne idée de donner au joueur la possibilité de jouer n’importe quel cas le déjà la première fois, qu’il vient de jouer Crimes et Châtiments. Alors que nous pouvons choisir entre les cas dans le menu principal, cela ne concerne que ceux que vous avez déjà joués.

 

 

ps4pro.eu_Sherlock Holmes_9

 

Utilisez votre cerveau, Watson!

Le plus grand défi avec des jeux d’aventure de type policier est de programmer l’enquête dans le jeu. Le vieux gameplay de point’n’click est clairement dépassée, de sorte que les développeurs ont tenté leur chance à des solutions différentes. LA Noire était peut-être la plus réussie par la fusion d’une action de type GTA et conduite à l’enquête et l’interrogatoire des suspects. Heavy Rain a utilisé un gameplay et une interface totalement différente et révolutionnaire avec un scénario de branchement qui ont mené á plusieurs résultats. Par contre Murdered: Soul Suspect était au beaucoup moins réussi avec son gameplay forçé de système d’enquête paranormale. Murdered a fusionné de nombreuses idées qui semblaient bien sur le papier, mais malheureusement, aucun d’entre eux fonctionnait vraiment dans le cadre du jeu.

La bonne nouvelle à propos de Crimes & Châtiments est que ce nouveau titre Sherlock Holmes utilise un système qui même en étant un peu similaire à Murdered réussit là où les développeurs de Murdered avaient complètement échoué. Similaire á Murdered nous prenons une part active dans le travail du détective, mais dans ce jeu mettre les pièces du puzzle ensemble en ce qui concerne les conversations, des preuves physiques et l’observation des gens est en fait une expérience agréable.

 

ps4pro.eu_Sherlock Holmes_14

Le sixième sens

 

Et c’est un soulagement car la spécialité de Sherlock Holmes a toujours été de trouver le tableau d’ensemble en observant des très petits détails. C’est lepremier jeu où cette capacité extraordinaire fait partie du gameplay. Au lieu de simplement écouter des conversations et de choisir les réponses appropriées, nous avons la possibilité d’examiner tous les petits détails des suspects. Cela comprend quelques détails physiques, la façon dont ils s’habillent, ou même une petite enveloppe glissée dans leurs poches. Nous pouvons ou bien utiliser ces observations pendant les conversations (il faut choisir avec soin les bonnes questions) ou bien les combiner avec d’autres éléments trouvés.

La meilleure partie est cependant la façon dont nous pouvons interconnecter tous les éléments d’informations. Dans ce domaine du jeu, appelé “espace de déduction” nous pouvons d’abord relier deux indices différents, et si elles sont logiques nous pouvons les placer dans la «l’ensemble» où chaque information réside dans l’esprit de Sherlock Holmes. Même si trouver la bonne solution n’est pas trop difficile, cependant nous devons faire vraiment attention aux événements, á l’histoire, aux personnages et á leurs motivations. Je dois dire que c’est peut-être la meilleure simulation du travail d’un détective que j’ai vu jusqu’à présent.

 

 

ps4pro.eu_Sherlock Holmes_20

 

En ce qui concerne les « châtiments »…

 

Bien sûr recueillir des informations et les preuves sur le terrain et aussi une partie importante du jeu. Nous devons parfois utiliser des objets, comme une règle ou participer à des mini-jeux : par exemple nous devons assembler une image ou crocheter une serrure. Crocheter les serrures dans ce jeu est effectivement le plus embêtant de ce que j’ai joué jusqu’ici – et j’ai eu ma part de crochetage de serrure embêtante dans des jeux vidéo.

Il y a un autre type de mini-jeu, qui ressemble á un genre de puzzle et ce n’est pas du tonnerre non plus. Cela concerne une idée littéralement « vague »de Holmes avec une image en 3D comme les origines d’un cigare qu’il vient de sentir. Nous devons interconnecter tous les petites sections en tournant et en déplaçant les images floues en 3D. Bien que cela puisse paraître intéressant, c’est en fait juste frustrant et stupide. Les bonnes nouvelles? Nous pouvons tout simplement l’ignorer (comme les autres mini-jeux de genre) en appuyant sur un bouton.

 

 

 

Londres, époque victorienne

 

En ce qui concerne l’aspect visuel, Frogware a heureusement évité d’utiliser une autre représentation sombre et dépressif de Londres de 1880 – nous l’aurons de toute façon dans The Order 1886, quand il sortira l’année prochaine. Crimes & Châtiments utilise par contre des couleurs vives dans ce milieu de l’Angleterre du 19ème siècle.

Frogware a pris un grand soin á la conception de l’appartement de Sherlock Holmes aussi. J’ai été moi-même au musée Sherlock Holmes au 221b Baker Street, mais si vous jetez un coup d’œil à ces photos toutes les aspects sont les mêmes que dans le jeu, jusqu’aux dernier petits détails.

ps4pro.eu_Sherlock Holmes_19

Les développeurs ont aussi amélioré le moteur graphique : le jeu utilise l’Unreal Engine maintenant. Les graphismes semblent nettement mieux que dans la version PC du dernier titre Sherlock Holmes: Le Testament de Sherlock Holmes, même si elle n’est pas encore à la hauteur de ce que nous devrions attendre d’un jeu PlayStation 4.
Ce que j’ai manqué cependant sont plus de zones et d’une taille plus grande. Je comprends que c’est un jeu qui est fait à partir d’un budget assez faible, mais j’aurai quand même été heureux de me promener dans les rues de Londres de 1880. Au lieu de cela ce que nous voyons tous le temps est Holmes qui est assis dans sa voiture á cheval pendant qu’il lit dans ses notes chaque fois que qu’il doit aller quelque part. Dommage, M. Frogware.

 

 

 

Expériences sur la Nintendo Switch

 

Sherlock Holmes : Crimes & Punishments est sorti à l’origine sur d’autres consoles et sur PC, et la version Switch en est un portage complet. Les visuels et les graphismes de 2022 ne sont pas spectaculaires, mais pour la Nintendo Switch, c’est l’un des meilleurs. Le jeu était superbe sur PC, et il en va de même sur Switch. Les environnements sont détaillés et magnifiques, avec une profondeur de couleur et un éclairage étonnants. Il n’y a pas d’arrière-plan flou ou de pop-in comme dans les autres grands ports. L’environnement dans lequel vous vous trouvez est détaillé et net – et il doit l’être ; vous avez besoin de graphiques propres si vous voulez découvrir des indices pour résoudre l’affaire. Il en va de même pour la fréquence d’images : il ne s’agit pas d’un portage paresseux et mal conçu ; Crimes et Châtiments fonctionne à une fréquence fixe de 30 images par seconde.

Le seul point négatif flagrant est le temps de chargement : malheureusement, il est vraiment sérieux et assez fréquent, donc les fans de la Switch devront en tenir compte.

 

Votre billet pour l’Angleterre victorienne

 

Sherlock Holmes: Crimes & Châtiments est un bon jeu d’aventure et d’enquête avec un moteur graphique amélioré et certains éléments de gameplay innovantes et bien conçus. Ce n’est pas encore l’expérience définitif de Sherlock Holmes de cette génération de console (un budget plus important et une ‘équipe de développement plus grand est nécessaire pour cela), mais si vous voulez jouer un autre jeu avec le détective célèbre comme personnage principal alors le prochain effort de Frogware vaut bien votre temps et argent.

-BadSector-


Pro:

+ Le system d’investigation est bien conçu
+ Les cas, les characteres, les histories sont géneralement interéssants
+ Joli et avec plein de détails

Contre:

– Quelques mini-jeux embétants
– Le premier cas n’est pas le meilleur
– Les mouvements de Holmes sont un peu raides


 

Éditeur: Focus Home Interactive

Developpeur: Frogware

Genres: investigation, aventure,

Publication: 2014 Septembre 30

TEST - Il y a une question à laquelle peut-être même le détective bien-connu n'aurait pas la réponse: comment ça se fait que c'est Frogware, une petite entreprise de développeur ukrainien et irlandais qui fait les seuls jeux notables de Sherlock Holmes - et depuis 2001 déjà? Cependant, une autre question est encore plus «élémentaire» en effet: est-ce que le dernier titre d’aventure et d'enquête de Frogware a réussi à capturer la portée de ce qu'un tel jeu devrait réaliser en 2014 á propos du plus grand détective de tous les temps? Vous aurez la réponse à celle-ci, mon cher…
Sherlock Holmes: Crimes & Châtiments est un bon jeu d’aventure et d'enquête avec un moteur graphique amélioré et certains éléments de gameplay innovantes et bien conçus. Ce n'est pas encore l’expérience définitif de Sherlock Holmes de cette génération de console (un budget plus important et une 'équipe de développement plus grand est nécessaire pour cela), mais si vous voulez jouer un autre jeu avec le détective célèbre comme personnage principal alors le prochain effort de Frogware vaut bien votre temps et argent.

Sherlock Holmes: Crimes & Châtiments

Jouabilité - 8.2
Graphismes - 8.4
Histoire - 8.5
Music/audio - 8.1
Ambiance - 8.7

8.4

EXCELLENT

Sherlock Holmes: Crimes & Châtiments est un bon jeu d’aventure et d'enquête avec un moteur graphique amélioré et certains éléments de gameplay innovantes et bien conçus. Ce n'est pas encore l’expérience définitif de Sherlock Holmes de cette génération de console (un budget plus important et une 'équipe de développement plus grand est nécessaire pour cela), mais si vous voulez jouer un autre jeu avec le détective célèbre comme personnage principal alors le prochain effort de Frogware vaut bien votre temps et argent.

User Rating: Be the first one !

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.