Menu

Le producteur de Mother 3 demande à Nintendo une localisation anglaise officielle

Le troisième acte de la série, connu sous le nom de Earthbound in the West, Mother, est sorti au Japon d’une manière totalement incompréhensible, même s’il y aurait eu une demande en anglais en 2006 également.

 

C’est une longue histoire, mais nous allons résumer. Le jeu de Shigesato Itoi, Mother, est sorti au Japon le 27 juillet 1989 sur Famicom. C’était un JRPG pas comme les autres : le personnage principal était un garçon de 12 ans, Ninten, qui avait des pouvoirs psychiques et a sauvé le monde de Gyiyg (c’est ainsi que vous pouvez épeler alien en latin). Nous n’entrerons pas dans l’histoire; Nintendo avait prévu une sortie aux États-Unis, mais le jeu appelé Earth Bound n’a finalement jamais reçu de sortie officielle sur NES. Une ROM du prototype a été divulguée, puis Earthbound Beginnings a été officiellement mis à disposition sur la Nintendo Wii U, ce qui signifie qu’après la deuxième partie, la première a obtenu une version officielle en anglais, bien que numériquement.

La suite est sortie sur Super Famicom en août 1994 au Japon, mais Ape, le studio d’Itoi, avait besoin d’aide. C’est là que HAL Laboratory est intervenu, où le génie d’un certain Satoru Iwata, plus tard président de Nintendo, a été nécessaire pour transformer ce qui avait été un développement gênant en un jeu percutant. Au Japon, il s’est vendu à plus d’un demi-million d’exemplaires (et l’archi-méchant extraterrestre, désormais connu sous le nom de Giygas, est revenu rendre la vie misérable à Ness et à son équipe…). Pourtant, la localisation d’août 1995, Earthbound, n’a réussi que 140 000 ventes sur la SNES en Amérique du Nord. Le marketing était un peu hors de ce monde aussi. Malheureusement, les chiffres ne mentent pas. Une base de fans s’est cependant développée au fil du temps.

Mother 3 était alors initialement prévu pour la Nintendo 64, mais le projet est finalement tombé à la poubelle. Mais Itoi n’a pas abandonné le jeu et a confirmé qu’il y travaillait de manière plutôt humoristique : à la fin de la première publicité de Mother 1 + 2, le portage GBA des deux précédents versements , il a révélé que son jeu se dirigeait vers Nintendo portable ! Mother 3 est finalement sorti sur GBA en avril 2006. À ce moment-là, la Nintendo DS était déjà sur une lancée (et Iwata était le président de Nintendo !), donc le RPG est sorti sur une technologie quelque peu dépassée, qui gardait les pouvoirs psychiques, mais là étaient encore quelques différences par rapport aux jeux précédents.

Cet arrière-plan est essentiel pour le contexte, alors passons au présent. Sur Nintendo Switch Online, le grand N s’est étendu avec Earthbound Beginnings et Earthbound. La société japonaise n’a donc pas oublié le travail d’Itoi, et le producteur de Mother 3, Shinichi Kameoka, en a été encouragé. Il a dit Nintendo Everything que, comme pour le premier opus, le troisième devrait être localisé (ou traduit !).

Comme les fans, ils seraient heureux si Mother 3 sortait en Europe et en Amérique du Nord. Et dans la vidéo intégrée au tweet lié ci-dessus, Itoi a déclaré: “Honnêtement, j’attendais ce jour avec autant d’impatience que vous”, ont-ils déclaré. “Je suis ravi. Chaque fois que je rencontre quelqu’un qui me dit qu’il a joué à ces jeux quand il était jeune, ou même qu’il le fait encore, c’est comme rencontrer un ami. J’adore ça. Maintenant, tout le monde peut y jouer. Et vous savez, maintenant je peux me faire des amis assez jeunes pour être mes arrière-petits-enfants. Cela me rend très heureux.”

Nous nous demandons : combien de temps Nintendo laissera Mother 3 intacte ? Maintenant, ce ne sont plus eux qui censurent les versions occidentales de leurs jeux (avant c’était Earthbound !) ; c’est Sony qui fait une telle chose (nous venons d’écrire à propos de cela hier!).

Source : VGC

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

theGeek TV