Menu

Rainbow Six Siege : Ubisoft retarde la prochaine extension et lance Operation Health pour améliorer son jeu

Ubisoft revoit entièrement son planning pour cette deuxième année de Rainbow Six Siege.

Il y a du rififi du côté de Rainbow Six Siege, mais c’est pour la bonne cause. En effet, Ubisoft a décidé de revoir intégralement ses plans pour la deuxième année. Après la sortie de l’extension Velvet Shell en février dernier, les fans s’attendaient à voir débarquer celle située à Hong Kong. Cette dernière n’arrivera pas avant le mois d’août prochain et, à la place, la firme française va lancer Operation Health, un vaste chantier visant à améliorer le FPS pendant les trois mois à venir.

Operation Health se déroulera en trois étapes. La première visera le matchmaking, les serveurs (plus rapides, moins d’erreurs) et des fonctionnalités inédites. La deuxième s’intéressera au déploiement des futures nouveautés pour un meilleur contrôle qualité. Enfin, la troisième sera chargée de nettoyer Rainbow Six Siege des bugs signalés par la communauté de joueurs.

La roadmap pour cette année 2017 est donc grandement chamboulée. Après Hong Kong en août (saison 3), Rainbow Six Siege nous emmènera en Corée en novembre (saison 4). Le DLC aux couleurs de la Pologne, lui, a été annulé, mais des opérateurs GROM intégreront quand même le casting. Ubisoft a par ailleurs décidé de sortir trois cartes au lieu de quatre (le code qui inclut celle en Espagne déjà disponible). L’argument de la santé du jeu est encore invoqué.

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.