Menu

Weird West – Étrangeté occidentale

TEST – Le fondateur d’Arkane Studios, Raphael Colantonio, a tenté de s’aventurer dans des simulateurs immersifs avec le premier jeu de son studio. Pourtant, l’angle de caméra utilisé, qui est considéré comme une vue de dessus au lieu d’une vue intérieure, s’est avéré un peu différent de Dishonored. On peut dire que c’est bizarre, pas seulement à cause du titre du jeu.

 

 

La Valette est l’avenir, et Weird West est… un peu cochon.

 

 

Racler

 

Non, ne pense à rien d’adulte ici (ce n’est pas ce genre de jeu… si tu préfères ça, sois mon invité). Dans Weird West, vous avez ces sirènes cannibales et ces hommes-cochons soudés ensemble d’une manière étrange et sinueuse dans un ouest sauvage surnaturel (suis-je le seul à me souvenir de Duke Nukem 3D ?). Cela s’améliore lorsque vous passez d’un personnage à l’autre lorsque vous atteignez des points spécifiques de l’histoire. Avec cette torsion de simulateur en constante évolution, le jeu de WolfEye Studios nous oblige à apprendre à gérer correctement l’autre point de vue, car il existe différents traits, capacités et de nombreuses factions dans le monde, et nous devons choisir notre place parmi eux . Mais ce ne sera pas toujours pareil car il y a aussi de la création de contenu procédural mineur. Non, ce ne sont pas les éléments principaux de l’histoire qui sont randomisés. Ce sont les missions secondaires qui ont été données dans cette direction afin que vous puissiez expérimenter. Et vous devriez, car quoi que vous fassiez, WolfEye ne plaisante pas : chaque action a une conséquence. Ce n’est pas aussi superficiel que dans de nombreux autres jeux, par exemple, la version précédente de Telltale. Vous pourriez avoir un X qui se souviendra de ce message à l’écran, seulement pour que ce personnage meure presque immédiatement. Je me souviens d’un tel scénario de The Walking Dead.

Cette petite ville est-elle vide ? Tu n’aurais peut-être pas dû tirer sur tout le monde dans le quartier. Oups, est-ce que de nouvelles factions ou d’autres adversaires sont apparus à leur place ? Eh bien, c’est de notre faute aussi : ils auraient aimé ne pas tirer sur tout le monde. Mais cela pourrait aussi être interprété comme une rotation positive. Si nous aidons quelqu’un dans une situation délicate, il pourrait venir se battre à nos côtés à un moment inattendu plus tard. Pourtant, si nous n’éliminons pas complètement un gang (tout le monde doit mordre la balle), il pourrait chercher à se venger et se faire écraser par une résistance plus sérieuse plus tard. Si nous ne croisons pas les autres (en nous en tenant à l’éthique), nous n’aurons pas tous les PNJ pour nous avoir (il faut un type particulier de stupide pour rendre tout le monde hostile). Et en parlant de chasse, c’est un tireur à deux bâtons. Les compétences peuvent être améliorées en collectant et en utilisant des reliques Nimp, et bien sûr, vous pouvez éliminer vos adversaires à l’aide d’objets cachés dans l’environnement. Ceux-ci peuvent rendre le combat assez juste s’il ne dure pas trop longtemps. Si c’est plus court, c’est bien, aussi idiot que cela puisse paraître, mais je le souligne pour une raison car ce qui est positif maintenant peut être négatif dès que vous arrivez à la deuxième page.

 

 

Flop occidental

 

Le problème, c’est quand nous luttons trop longtemps. Dans les combats courts, on n’a pas beaucoup à se couvrir, mais on doit y recourir à plus long terme, ce qui fait qu’on se rend compte que le système est trop simple. S’il y a un rocher que nous pensons être suffisamment bas pour tirer dessus, nous savons que nous avons fini par décharger une tonne de munitions dans la pierre parce qu’elle est encore trop haute, eh bien, vous pouvez jurer. Après tout, cela peut ne pas être très agréable. Mais ensuite, il y a la façon dont nos adversaires essaient d’attaquer dans l’autre sens, ce qui nous fait lever la jambe. Cela se traduit par un niveau de course presque Benny Hill, alors que nous pouvons peut-être aussi dire quelques mots introuvables à l’IA de notre côté parce que je les ai vus traverser l’huile en feu plus d’une fois, sans un mot, et vomir leurs pieds. Si vous jouez sur PlayStation 4, préparez-vous à des fréquences d’images instables (ce jeu n’est pas pour les nouvelles consoles !) et même à un bogue graphique ou deux. Vous ne le remarquerez pas toujours, car vous devrez faire attention aux ressources limitées (car vous devez chasser, manger et vous reposer), mais vous pouvez voyager et camper n’importe où sur la carte du jeu. Cela étant dit, ne gaspillez pas trop car cela vous impactera gravement en peu de temps. Vous pouvez vous faufiler et assommer tranquillement vos adversaires ; enterrez vos adversaires, verrouillez les portes ou laissez la nature vous aider si vous êtes patient. Mais tout le monde n’aimera pas ça. Cependant, je pense toujours que le studio a mis la barre trop haute (trop haut de gamme, pas assez de ressources à portée de main) car les idées sont bonnes, mais l’exécution n’a pas été au rendez-vous. Les emplacements (générés aléatoirement, par exemple les mines, les villes) sont moyens, donc même si l’histoire de fond est détaillée (je pourrais aller aussi loin et dire que cet aspect est probablement le meilleur de tout le jeu !), il se démarquera.

 

 

VeIIrd West

 

Weird West obtient un sept sur dix parce que l’effet papillon (comment une action change-t-elle le monde?) Est excellent, les lieux et les missions secondaires sont oubliables et l’IA peut être stupide de notre côté. Et les longs combats sont quelque chose à bâiller. Donc, pour toutes ces raisons, il ne pouvait pas obtenir un huit sur dix, même s’il en méritait un. En dehors de cela, Weird West est un jeu équitable. Mais il ne peut pas obtenir un score plus élevé que cela.

-BadSector-

Pro :

+ Le joueur bénéficie d’une énorme liberté
+ Chaque action a une conséquence
+ Scénario superbe et détaillé

Contre :

– Le combat devient vite fastidieux
– Le contenu et les emplacements secondaires peuvent être oubliés
– Intelligence artificielle…


Éditeur : Devolver Digital

Développeur : WolfEye Studios

Genre : Action-RPG, jeu de tir à deux joysticks

Date de sortie : 31 mars 2022

TEST - Le fondateur d'Arkane Studios, Raphael Colantonio, a tenté de s'aventurer dans des simulateurs immersifs avec le premier jeu de son studio. Pourtant, l'angle de caméra utilisé, qui est considéré comme une vue de dessus au lieu d'une vue intérieure, s'est avéré un peu différent de Dishonored. On peut dire que c'est bizarre, pas seulement à cause du titre du jeu.     La Valette est l'avenir, et Weird West est... un peu cochon.     Racler   Non, ne pense à rien d'adulte ici (ce n'est pas ce genre de jeu... si tu préfères ça, sois mon invité).…
Weird West obtient un sept sur dix parce que l'effet papillon (comment une action change-t-elle le monde?) Est excellent, les lieux et les missions secondaires sont oubliables et l'IA peut être stupide de notre côté. Et les longs combats sont quelque chose à bâiller. Donc, pour toutes ces raisons, il ne pouvait pas obtenir un huit sur dix, même s'il en méritait un. En dehors de cela, Weird West est un jeu équitable. Mais il ne peut pas obtenir un score plus élevé que cela.

Weird West

Jouabilité - 6.2
Graphismes - 6.8
Histoire - 8.9
Musique/Sons - 7.1
Ambiance - 6

7

BON

Weird West obtient un sept sur dix parce que l'effet papillon (comment une action change-t-elle le monde?) Est excellent, les lieux et les missions secondaires sont oubliables et l'IA peut être stupide de notre côté. Et les longs combats sont quelque chose à bâiller. Donc, pour toutes ces raisons, il ne pouvait pas obtenir un huit sur dix, même s'il en méritait un. En dehors de cela, Weird West est un jeu équitable. Mais il ne peut pas obtenir un score plus élevé que cela.

User Rating: Be the first one !

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

theGeek TV