Menu

Farming Simulator 22 – Les rois de l’agriculture

TEST – Après une pause de trois ans, la saga Farming Simulator revient ! Ce tout nouveau chapitre, intitulé Farming Simulator 22, s’accompagne de nombreuses nouvelles fonctionnalités et d’un tout nouveau modèle de sortie. La licence, auparavant contrôlée par Focus Home Interactive, est désormais détenue par les créateurs, GIANTS Software, qui publieront leur propre édition. Ce changement important a-t-il permis à la franchise de se réinventer ?

 

 

Avec Farming Simulator 22, les amateurs du genre se retrouveront en terrain connu, puisque la production de GIANTS Software s’inspire sans surprise principalement de son prédécesseur. Pour les nouveaux venus, sachez que le jeu vous propose de gérer une ferme de A à Z. A vous de cultiver la terre, de planter les cultures, désormais nombreuses (colza, blé, raisin, carottes…), d’élever les poules ou les vaches, de prendre le contrôle de plusieurs tracteurs et de manipuler divers outils. Les 400 machines agricoles ont été modélisées avec beaucoup de détails pour satisfaire les fans qui aiment observer les machines sous tous les angles. C’est une bonne nouvelle, car même les intérieurs des différents véhicules ont été minutieusement retravaillés pour se rapprocher encore plus des modèles du jeu. Au total, près de 100 marques différentes sont représentées dans cette nouvelle édition, à commencer par John Deere, Landini, Provitis et Hardi.

 

 

“Nous labourons, nous récoltons, nous avons beaucoup de travail” (Sándor Weöres : Bóbita)

 

Maintenant que vous avez un garage bien équipé, l’objectif est de suivre vos plantes tout au long de leur croissance pour obtenir le meilleur rendement possible (et ainsi augmenter vos bénéfices au moment de la vente). Pour cela, il faut d’abord labourer le terrain, puis épandre de la chaux pour fertiliser la terre, enlever les pierres qui ont encombré le jardin, semer les graines, et enfin laisser le temps faire son œuvre et s’autoriser un petit roupillon à l’intérieur. Une journée est l’équivalent d’un mois de travail dans le jeu. Un mois s’est écoulé lorsque vous vous réveillez, et les mauvaises herbes ont envahi les champs. Bien sûr, il faut enlever ces mauvaises herbes. Il existe plusieurs solutions, mais la plus simple (et pas très écologique, j’en conviens) est d’acheter du désherbant dans votre magasin de quartier et de le pulvériser sur vos plantes.

Toutes ces étapes vous mettent dans la peau d’un agriculteur et rendent l’expérience très crédible, et c’est sans doute l’une des grandes qualités du titre. Si vous êtes amateur de jeux de gestion, vous apprécierez de voir vos plantations évoluer au fil des saisons…. Car oui ! Les saisons sont enfin là.

Ce nouvel épisode comprend trois grandes cartes que vous pouvez explorer librement. La première, Elmcreek, se déroule sur le sol américain. La deuxième, Erlengrat, nous emmène dans les Alpes bavaroises. Et la dernière, Haut-Beyleron, nous emmène dans de nombreuses régions du sud-ouest de la France. Cependant, même si ces différents environnements sont assez dépaysants, grâce aux différentes ambiances, à l’excellent éclairage et à la distance d’affichage améliorée par rapport au chapitre précédent (du moins sur next-gen), on peut tout de même regretter qu’il n’y ait rien d’unique dans l’univers visuel du jeu, en partie à cause des textures désuètes et des rues sans vie.

 

 

Enfin, les “quatre saisons” sont là…

 

Difficile d’imaginer un simulateur d’agriculture sans saisons… et pourtant, cela fait des années que cela se produit. Mais la saga 2008 rectifie enfin le tir avec le 22e épisode, qui réalise différentes saisons. Cette toute nouvelle fonctionnalité (basée sur les idées de mods des fans de Farming Simulator 19) vous permet de vous adapter au cycle annuel en plantant différents types de cultures. Si le colza, par exemple, se plante en août et met 11 mois à pousser, il n’en va pas de même pour le coton, qui doit être planté en février et récolté à la fin de l’année. Afin de ne pas attendre bêtement que les saisons passent lentement, nous vous conseillons de ” diversifier ” vos zones d’activités et de jongler avec elles en fonction des saisons.

Cependant, les mois de décembre et janvier sont presque exclusivement utilisés pour l’entretien des routes et des champs. Les routes doivent être salées pour améliorer l’efficacité des livraisons, ou les champs doivent être nettoyés pour aider les lecteurs… Enfin, ce n’est que sur le papier car, en fin de compte, laisser tout en l’état n’entraîne que des dommages mineurs aux cultures. Il n’est pas facile de générer un profit en cette période de fraîcheur, mais vous pouvez toujours construire des serres. Cette nouvelle fonctionnalité vous permet de faire pousser des fruits et légumes toute l’année.

 

 

Faites votre propre farine, vin, biscuits!

 

Une autre grande nouveauté de Farming Simulator 22 est l’apparition des lignes de production. Désormais, le joueur n’est plus obligé de vendre le blé tel quel mais peut construire un moulin et produire sa propre farine à partir de ce même blé. Cette farine, livrée à une boulangerie, pourra ensuite être transformée en pain. Cette idée couvre évidemment tous les secteurs d’activité possibles. Comme dans les jeux de gestion tels que ANNO 1404, le coton peut être transformé en tissu, puis en vêtements, le raisin en jus de raisin ou en vin… La chose la plus difficile à faire dans Farming Simulator 22 est de fabriquer des gâteaux, car cela nécessite plusieurs activités…

C’est là qu’intervient la partie en ligne du jeu, car les joueurs peuvent désormais travailler en équipe pour créer une grande entreprise. Pendant qu’un joueur est chargé de produire les fruits qui composent le gâteau, un autre est responsable de l’agriculture pour fournir le lait et les œufs. Si vous n’avez pas d’amis, vous pouvez également embaucher des travailleurs, ce qui vous facilitera grandement la tâche. Contre rémunération, ils peuvent labourer vos champs, comme dans Farming Simulator 19, mais aussi transporter des marchandises d’un point A à un point B. Les menus peu ergonomiques font qu’il faut un peu de temps pour s’y habituer .

 

 

 

Alors maintenant on peut être des agriculteurs professionnels?

 

Nous espérions que la nouvelle édition profiterait de la pause de trois ans et débarquerait dans les magasins avec un tutoriel présentant les différents outils pour accompagner les nouveaux arrivants. Malheureusement, ce n’est pas le cas. Malgré la présence d’un mode “Nouveau Fermier”, l’expérience reste toujours aussi rigoureuse pour les joueurs peu familiers de la saga. Ce mode explique les bases en dix minutes. Après cette courte période, le fermier novice se sent perdu, immergé dans les possibilités et le nombre de machines agricoles disponibles. Comme vous pouvez le constater, les débutants intéressés par Farming Simulator 22 devront prendre leur courage à deux mains s’ils veulent vivre une aventure bucolique digne de ce nom.

Si Farming Simulator 22 séduira sans aucun doute les fans de la série, les nouveaux venus risquent de se sentir dépassés par les possibilités offertes. Il serait cependant dommage de passer à côté de cet épisode, car il corrige la plupart des défauts du précédent. La modélisation des véhicules est toujours plus précise, et l’arrivée des saisons ou des lignes de production est un vrai plus. A vous maintenant de savoir si vous êtes prêt à vous plonger dans cette expérience aussi complète que difficile à prendre en main.

-BadSector-

Pro :

+ Les saisons sont enfin là !.
+ Soutient votre production du début à la fin (de la matière première au produit commercialisable).
+ Une modélisation de plus en plus précise des machines agricoles.

Contra :

– Un monde visuel sans caractère
– Le débutant est dépassé par les opportunités, la partie formation est faible
– Interface utilisateur pas très ergonomique


Éditeur : GIANTS Software

Développeur: GIANTS Software

Style : simulateur agricole

Sortie: 21 novembre 2021

TEST - Après une pause de trois ans, la saga Farming Simulator revient ! Ce tout nouveau chapitre, intitulé Farming Simulator 22, s'accompagne de nombreuses nouvelles fonctionnalités et d'un tout nouveau modèle de sortie. La licence, auparavant contrôlée par Focus Home Interactive, est désormais détenue par les créateurs, GIANTS Software, qui publieront leur propre édition. Ce changement important a-t-il permis à la franchise de se réinventer ?     Avec Farming Simulator 22, les amateurs du genre se retrouveront en terrain connu, puisque la production de GIANTS Software s'inspire sans surprise principalement de son prédécesseur. Pour les nouveaux venus, sachez…
Si Farming Simulator 22 séduira sans aucun doute les fans de la série, les nouveaux venus risquent de se sentir dépassés par les possibilités offertes. Il serait cependant dommage de passer à côté de cet épisode, car il corrige la plupart des défauts du précédent. La modélisation des véhicules est toujours plus précise, et l'arrivée des saisons ou des lignes de production est un vrai plus. A vous maintenant de savoir si vous êtes prêt à vous plonger dans cette expérience aussi complète que difficile à prendre en main.

Farming Simulator 22

Jouabilité - 7.6
Graphique - 7.1
Simulation - 8.1
Musique/audio - 6.8
Ambiance - 7.5

7.4

BON

Si Farming Simulator 22 séduira sans aucun doute les fans de la série, les nouveaux venus risquent de se sentir dépassés par les possibilités offertes. Il serait cependant dommage de passer à côté de cet épisode, car il corrige la plupart des défauts du précédent. La modélisation des véhicules est toujours plus précise, et l'arrivée des saisons ou des lignes de production est un vrai plus. A vous maintenant de savoir si vous êtes prêt à vous plonger dans cette expérience aussi complète que difficile à prendre en main.

User Rating: Be the first one !

Spread the love

No comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.